vaccins : vérité, dangers et négationnisme des médecins

Les liens informations vaccins

Nombreuses sont les personnes qui s’interrogent sur les vaccinations. Elles n’ont souvent qu’une information en provenance des milieux médicaux ou des autorités administratives qui prônent les vaccins. Faute d’information exhaustive sur l’utilité, l’efficacité et les dangers des vaccinations, les citoyens croient qu’elles sont indispensables et même obligatoires et ils cèdent aux pressions à contre cœur.
 
Information vaccin : Belgique
 
Les vaccins sont inefficaces et dangereux !
 
Le but de ce site est de vous informer sur les vaccins avec le maximum de références scientifiques.
 
santé conférence
 
association Alis
 
Le vaccin contre le charbon est une autre imposture de Pasteur, mais peu de gens savent aujourd’hui que cette expérience ne fut qu’une lamentable tromperie qui a causé la mort de milliers de moutons
 
C’est dingue :  voilà une info qui est passée inaperçue alors qu’elle aurait du faire les gros titres de toute la presse !  Hormis quelques sites web, dont l’excellent LaNutrition.fr,  il semble qu’aucun média n’ait jugé bon de la mettre en exergue. Ce qu’elle nous apprend est pourtant renversant :  les vaccins tuent très probablement les enfants !  Une méta-analyse américaine publiée dans la revue Human and Experimental Toxicology  (1) suggère en effet qu’il y a  un lien entre le taux de vaccination des nourrissons et le taux de mortalité infantile. Plus un pays vaccine, plus ses enfants risquent de décéder en bas âge.  Exemple ?  Aux Etats-Unis, où  les bébés se voient administrer pas moins de 26 doses de vaccin, on compte 6,22 décès pour 1000 naissances.  En Suède, on n’exige que 12 vaccins  et on n’y enregistre que 2,75 décès  pour 1000. La France recommande 19 doses et enregistre 3 ,33 décès pour 1000. L’étude a comparé les statistiques de 34 nations pour mettre à jour cette inquiétante corrélation. Certes,  les pays où la mortalité infantile est élevée et où règnent les maladies endémiques ont tendance à vacciner davantage
.
Les chiffres le prouvent, les courbes le montrent : les vaccins n’ont pas éradiqué les épidémies. Bien au contraire, ils ont favorisé l’émergence de maladies d’autant plus redoutables qu’elles surviennent sur des sujets adultes au système immunitaire affaibli.
 

 

maladie après vaccination

CE SITE A ETE CREE POUR VOUS INFORMER SUR LES  EFFETS SECONDAIRES GRAVES DU  VACCIN HEPATITE B

 
LE GUIDE DES VACCINATIONS
 
Dr Andrew MOULDEN, M.D.
 
Le président Jean-Michel Dubernard, député, en a convenu, rappelant quil n’existe pas de preuve scientifique sur l’utilité des vaccins

 

Grippe aviaire, réduction de la population mondiale Dr Léonard G. Horowitz
 
La cour administrative d’appel de Marseille, le 7 septembre 2006, a condamné l’Etat à payer la somme de 165 000 € à Mme Mireille M. arguant de la responsabilité du ministère de la Santé dans la vaccination obligatoire de cette employée de maison de retrait
 
liberation
 
Les mensonges des autorités: « Les vaccins nous protègent. » « Le sida est contagieux. » « Le cancer est un mystère. »
 
réfléchissez 2 fois avant de vacciner !
 
« remarquablement inefficace » Le seul bénéfice réel du vaccin anti-grippal est celui enregistré par les actionnaires de Shire et autres…
 
Il a fallu l’insistance et l’arrogance de Madame Bachelot à l’occasion de la grippe porcine pour que s’ouvre enfin ma machine à penser, à douter. Des ouvrages contestataires me sont tombés dans les mains comme par magie, et j’ai du non seulement remettre en question cette vaccination, mais l’ensemble des vaccins. Chaque nouveau bouquin m’a apporté des révélations, m’a appris le formidable mensonge entretenu depuis Pasteur, dont j’ai découvert qu’il n’était qu’un escroc, avec une nombreuse descendance. J’en parlerai plus tard peut-être
 
« La médecine consiste à introduire des drogues que l’on ne connaît pas dans un corps que l’on connaît encore moins bien. » Voltaire

 

DES VACCINS INUTILES ET DANGEREUX. : Tous les vaccins, sans exeption, sont inutiles, inefficaces et dangereux.

Extraits de Mafia médicale par Guylaine Lanctot, M.D
.
« Les victimes de la vaccination ou le radeau qui accuse »
 
La cour administrative d’appel de Marseille, le 7 septembre 2006, a condamné l’Etat à payer la somme de 165 000 € à Mme Mireille M. arguant de la responsabilité du ministère de la Santé dans la vaccination obligatoire de cette employée de maison de retrait
 
Un jour, un chercheur en vaccinologie a vu son collègue perdre son enfant à la suite d’une vaccination. Le doute s’est insinué, et la réalité a fait le reste. Aujourd’hui à la retraite, il dévoile les dessous de l’une des plus grandes escroqueries de notre temps
 
coqueluche et mafia médicale
réfléchissez 2 fois avant de vacciner !
 
contre les vaccins et liens
 
Notre ministre a-t-il aussi oublié qu’entre le 13 et le 27 février 2005, treize personnes âgées de 82 à 99 ans, toutes vaccinées contre la grippe, sont décédées dans une maison de retraite à Faulx, près de Nancy
 
vidéos
 
en vidéo
 
thinktwice

 

attention aux vaccins meurtriers

« Les médicaments mis sur le marché sont, d’une façon ou d’une autre, de la fausse monnaie. Le médecin qui prescrit ne sait pas forcément ce qu’il fait. La raison? Les décideurs du système de santé se laissent en grand nombre corrompre par les groupes pharmaceutiques ».
 
Le Dr Marc Girard, qui fut l’expert nommé par la Cour d’appel de Versailles, estime à plus de 80 000 les cas de sclérose en plaques associés à ce vaccin, ce qui est très loin du chiffre officiel. Il a découvert un rapport de la Direction générale de la santé (DGS), du 15 février 2002, selon lequel ces vaccins auraient produit « la plus grande série d’effets indésirables recueillis en pharmacovigilance depuis sa naissance en 1974 », alors que tous nos responsables (mais pas coupables) de la santé persistent à affirmer qu’il n’y en a pratiquement pas. Il a aussi constaté que le centre de pharmacovigilance de Strasbourg est tellement efficace qu’une victime, décédée en 1998, était alors déclarée toujours vivante, et une autre victime aurait été vaccinée deux mois après son décès. De même, 99 % des dossiers de l’enquête auraient été « perdus » en cours d’analyse. Il est certain que, dans le domaine de la santé, les pertes de dossiers s’accumulent, comme c’est aussi le cas dans le scandale de l’hormone de croissance.
 
vaccination et vérité cachée
 
Le CDC a manipulé volontairement les données scientifiques montrant le lien entre les vaccins contenant du mercure et l'autisme
En 2003, la revue Pediatrics publie une étude menée au Danemark qui a observé une diminution significative des taux d'autisme après élimination du pays de thimérosal, un composant à base de mercure, de vaccins. Mais grâce à l'influence corruptrice de la CDC, la version publiée de l'étude en pédiatrie en fait prétendu le contraire et allégué que retrait du thimérosal provoqué une hausse des taux d'autisme.
 
Depuis  Pasteur,  le   mensonge   a  fait  son  e ntrée  officielle  en  science.  Il  n’y  a  pas  de   domaine  où  le  mensonge  soit  plus  flagrant  qu’en  vaccinologie.  Le  jour  où  Pasteur  a   approuvé  l’imposture  de  son  complice  BROUARDEL  dans  l’affaire  du  jeune  Rouyer,   nous  avons  été  embarqués  dans  un  système  de  super cherie,  de  faux  semblants,  de   tromperie,  de  fraude,  d’improbité  sans  nous  en  rendre  compte.  Tous  les  acteurs  du   scénario  vaccinal  sont  englués  dans  la  désinformation,  dont  ils  sont  eux - mêmes  victimes,   tout   autant   que   le   public,   qu’ils   maintiennent   volontai rement   dans  l’ignorance.  Nier  les  accidents  vaccinaux,  ne  publier  que  ce  qui  est  favorable  aux   vaccinations,  biaiser  les  résultats  des  études,  être  juge  et  partie  dans  les  questions   litigieuses,  falsifier  les  rapports  d’expertise,  faire  du  chantage  pour  qu e  règne  la  loi  du   silence, telle est la réalité aujourd’hui.
 
 Vous  allez  vous  fa ire  vacciner  à  l’aveuglette  faisant  confiance   totalement  à  un  thérapeute  qui  n’aura  eu,  au   cours  de  ses  études,  que  quelques  heures  de   formation  sur  les  vaccins,  et  à  qui  seuls  les  labo ratoires  fabricants  de  vaccins  fournissent  de   « l’information », qui, vous vous en doutez, ne  sera guère objective, marché oblige ! 
 
signez-la
 
Après les scandales qui ont déjà secoué le Mexique, le Nicaragua et les Philippines, l’OMS et l’Unicef sont à nouveau mis en cause au Kenya pour avoir administré des produits stérilisants à l’insu des patients qu’ils prétendaient vacciner contre le tétanos.

 

 

Les causes de cette catastrophe

le marché mondial des vaccins a enregistré une progression de 24% entre 2011 et 2014. Une croissance qui "devrait se maintenir voire s'intensifier", prévoit le cabinet Alcimed, qui table sur un chiffre d'affaires multiplié par 2,5 d'ici à 2025.

Pasteur parrain mafioso
 
Vous prenez soin de vos enfants, vous veillez à leu r donner de la nourriture bio, à proscrire tout poison… C’est bien naturel, quelle mère ou père ira it délibérément donner des poisons, des produits cancérigènes avérés, ou d’autres, hautement toxique s ? Pourtant, en leur injectant (ce qui est bien pire), ces mêmes poisons, cancérigènes et toxiques, là, v otre comportement ne devient-t-il pas illogique et irrationnel, curieux, non ? Le marcher des vaccins est basé sur les mensonges l es plus éhontés, les omissions, les manipulations de chiffres, le chantage, les menaces, les persécut ions et la radiation des médecins qui se révoltent.
 

Les effets secondaires graves des vaccins et / ou des adjuvants et neurotoxiques : encéphalopathies, l’épilepsie, les convulsions, l’autisme, la déficience mentale, la dépression, l’anxiété....

Encéphalopathies, autisme, mort, sclérose en plaque, épilepsie, convulsions, déficience mentale, dépression, anxiété, troubles du système nerveux central, paralysie, Syndrome de Guillain-Barré, surdité, hyperactivité,  Myofasciite A Macrophages, retard du développement, méningite / parlysie, tumeurs cérébrales, lupus, maladies démielysantes, ataxie, bipolarité, cancers, arthrose, fibromyalgie, narcolepsie...
 
facebook
 
médicaments, pesticides, insecticides, psychotropes, armes chimiques, poisons, colorants, vaccins, toxiques, mercure, aluminium...
 
Association de soutien aux patients atteints par le syndrome de Guillain-Barré et de leur famille
 
Voilà 5 ans de passés et toujours en chaise malgré des améliorations encore et toujours, mais pas assez de force pour rester debout sans aide (2 heures quotidiennes à la table de verticalisation avec un harnais). Ajoutez à cela des démangeaisons et picotements surtout au lever et à différents endroits. Aucune explication de la part des dermatologues, neurologues… ou autres examens et analyses sanguines !!!
 
Les services officiels  prétendent toujours qu'il n'y a pas de lien entre la vaccination infantile et la mort subite du nourrisson. En réalité, même si la vaccination n'est pas la seule cause possible, il est absolument certain qu'elle participe grandement à ces décès.
 
L’hydroxyde d’aluminium est un adjuvant de vaccins destiné à stimuler la réponse immunitaire. L’aluminium est présent dans 25 vaccins couramment utilisés en France, dont les vaccins diphtérie, tétanos, polio, ainsi hépatites A et B (650 à 1 250 mg par dose, alors que les normes européennes fixent son seuil à 15mg par litre (sachant qu’au-delà, il y a toxicité et risques  d’effets secondaires graves).
 
LES SUJETS CONCERNANT LA VACCINATION ANTI-HEPATITE B, L'HYDROXYDE D'ALUMINIUM, LE MERCUROTHILATE, LE MERTHIOLATE, LE MERCURE,  LE THIOMERSAL ET LA MYOFASCIITE A MACROPHAGES.
 
Le dénominateur commun des personnes souffrant de symptômes de fibromyalgie est un métabolisme anormalement lent.
 
Association Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages
L’aluminium est un produit neurotoxique. Tout corps vivant cherche à l’éliminer au plus vite. Personne n’a donc cherché à comprendre quelles pouvaient être les conséquences de l’injection d’un vaccin contenant cet adjuvant, puisqu’il était censé être excrété de l’organisme en quelques semaines ! Mais les travaux de l’équipe INSERM des Prs GHERARDI et AUTHIER (hôpital Henri Mondor – Créteil) montrent qu’il n’en est rien… Une fois capturé par les macrophages (cellules de l’immunité), l’aluminium est « protégé », il reste quelque temps au site d’injection, puis migre progressivement dans l’organisme. L’Académie de Médecine précise : « la concentration d’aluminium va en décroissant : rein > rate > foie > cœur > ganglions > cerveau ». Chez certaines personnes, la biopersistance de l’aluminium au site d’injection du vaccin est anormalement longue. Elle peut perdurer de nombreuses années, induisant une maladie neuromusculaire dénommée Myofasciite à Macrophages.
 
Selon les niveaux d'expertise, des traitements disponibles, des installations et des capacités de recherche, nous pouvons recommander sans équivoque que ces centres d'Excellence.
 
Ba GiS non seulement fournit des renseignements supplémentaires sur le syndrome lui-même, mais aussi sur les conséquences psychologiques pour le patient et sa famille et l'impact (possible) de la maladie sur leur vie dans un avenir proche et lointain.
 
Le Öffnet internen Link im aktuellen FensterSyndrome de Guillain-Barré (SGB) est une maladie rare des nerfs périphériques. Typiquement, le GBS commence quelques jours ou semaines après une infection par une faiblesse générale, augmenté des troubles sensoriels et paralysie dans les jambes et les bras. La plupart des patients peuvent être produits dans la santé entièrement. Mais qui peut prendre un mois ou même plus.
 
Les vaccinations sont particulièrement neurotoxiques. Elles ont été associées à de nombreux troubles neurologiques, comme des encéphalopathies, l’épilepsie, les convulsions, l’autisme, la déficience mentale, la dépression, l’anxiété, les troubles du système nerveux central, la paralysie, le Syndrome de Guillain-Barré, la surdité, la cécité, le trouble du déficit de l’attention et la mort subite du nourrisson (MSN).Les troubles neurologiques associés aux vaccinations sont divers et nombreux. Les vaccinations abaissent les niveaux de QI et contribuent à créer des troubles mentaux, ainsi que les maladies neurologiques énumérées plus bas.
  L’aluminium est utilisé comme adjuvant dans les vaccins depuis 1926. Son rôle : stimuler fortement le système immunitaire, et permettre ainsi que la dose d’antigène soit réduite, et son action renforcée.
 
Neurotoxiques : Les vraies causes des maladies neurodégénératives ne sont pas prises en compte les maladies d’Alzheimer, de Parkinson, la sclérose en plaques et l’autisme, dont le nombre de cas explose et qui touchent des personnes de plus en plus jeunes, ne sont pas une fatalité. Elles pourraient être évitées par une politique de prévention, puisqu’elles sont essentiellement dues à la prolifération des molécules chimiques dans l’alimentation, l’air, l’eau, les maisons, les objets usuels, plutôt qu’au vieillissement ou à des causes génétiques. En effet 300 000 substances sont répertoriées à ce jour (sans compter leurs innombrables combinaisons).

 

Le Dr Moulden, médecin, spécialiste en neuropsychiatrie, neurologie comportementale, fait état despreuves neurologiques, hématologiques et immunologiques qui permettent aujourd’hui de conclureque TOUTES les vaccinations polluent le corps et peuvent provoquer des dégâts majeurs pour la santé,pouvant conduire à des maladies chroniques ou à destroubles comme l’autisme

 
L’agence américaine du médicament a approuvé un vaccin susceptible de provoquer la Mort Subite du Nourrisson et l’Autisme.
 
Contactée par «Le Parisien-Aujourd'hui en France», l'agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) a confirmé que «deux bébés étaient décédés en 2012 et 2014, après une vaccination contre le virus de la gastro-entérite».
 
Autisme et Vaccination Aluminium et Alzheimer  En résumé, si notre président et notre ministère de la Santé veulent arrêter l’épidémie d’Alzheimer qui menace la population, au lieu de réclamer des résultats à une recherche impuissante, au grand dam des laboratoires, ils feraient mieux de supprimer les causes de cette maladie, surtout les produits chimiques et les publicités coûteuses et mensongères pour un vaccin non seulement inutile mais très dangereux.
 
une autre étude sur les mécanismes toxicologiques de l’aluminium vaccinal chez les enfants et le lien avec des maladies auto-immunes
 
Les sels d’aluminium sont neurotoxiques (InVS, 2003 – Académie de Médecine, 2012). – Les sels d’aluminium ont un possible potentiel cancérigène et perturbateur endocrinien (Marisol Touraine, 2012). – Les sels d’aluminium utilisés dans les vaccins migrent vers le cerveau (travaux de l’INSERM – Données confirmées par l’Académie de Médecine, 2012). – Les publications scientifiques de qualité sont de plus en plus nombreuses à alerter sur les effets secondaires graves des sels d’aluminium vaccinaux (voir bibliographie).   Certains en tirent clairement les conséquences.. – Le Conseil d’Etat. Il reconnait maintenant le lien entre la Myofasciite à Macrophages et les vaccins utilisant des sels d’aluminium (arrêt du 21.11.2012 -…
 
Politiques, médias et associations sont focalisés depuis plusieurs mois sur l’aluminium vaccinal et notamment la myofasciite à macrophages qui peut se manifester plus de dix ans après la dernière vaccination. Cet adjuvant présent dans la majorité des vaccins n’est malheureusement pas que neurotoxique. Tumeurs et cancers sont également régulièrement observées chez l’animal – parfois même plusieurs années après la vaccination – mais aussi chez l’homme.
 
Les vaccinations sont très neurotoxiques et ont été associées à de nombreux troubles neurologiques, comme l'encéphalopathie, l'épilepsie, convulsions, ADD, LD, autisme, retard mental, dépression, anxiété, CNS troubles, paralysie, Syndrome de Guillain-Barré, surdité nerveuse, cécité et sid. Les troubles neurologiques associés à la vaccination sont diverses et nombreuses. Vaccinations baisse du QI ainsi que contribuer aux maladies neurologiques et des troubles mentaux manifestes répertorié ici.  La relation des vaccinations à transmissibles et des maladies neurologiques ont été surfaçage dans des revues médicales depuis l'avènement des programmes de vaccination de masse. L'autisme était inconnue avant les vaccinations et les programmes de vaccination de masse parallèle très bien. ADD et difficultés d'apprentissage chez les enfants sont maintenant tracées à l'épilepsie ainsi que convulsions, la paralysie et les vaccinations de l'enfance. Des dommages au cerveau est de loin le plus commun indésirables associé aux vaccins, bien que leur nombre réel n'est pas souvent rapportés correctement.
 
Pharmagedon : 39-45 doses de vaccin au moment où vous êtes 6 ans. Et maintenant ajouter la récente in utero tourné pour le fœtus, le vaccin contre la grippe par le mercure. L’épidémie du TDAH, TDA, TOC, bipolaire, l’autisme, l’encéphalite, la narcolepsie est due à la quantité excessive de vaccins qui sont forcées sur les enfants par notre gouvernement afin d’entrer dans l’école. Pour compenser ou d’atténuer les effets de la lésion vaccinale, mal nomered comme « maladie mentale » psyché médicaments sont donnés comme des bonbons. 25% de tous les enfants américains sont sur ​​les médicaments psyché. Et maintenant, la Coalition nationale des femmes organisées découvrir l’un des péchés les plus graves Pharma dans l’histoire de la psyché moderne. L’information qui aurait permis d’éviter les fusillades dans les écoles, les homicides, les overdoses, l’épidémie bizarre de malades mentaux dans les dernières années a été disponible pour vers 15 ans, depuis la cartographie génétique. Cytochrome P450 2D6 est la voie la plus importante du métabolisme qui détoxifie 50% de tous les médicaments et les drogues illicites psyché.7-10% des Caucasiens, par exemple, sont pauvres ou non-métaboliseurs en raison d’une suppression ou d’une activité non de la voie 2D6. Il ya un pourcentage d’Asiatiques et les Américains Afrikan qui sont des métaboliseurs lents.Lorsque certains médicaments (liste ci-dessous) sont donnés à ces données démographiques, en raison de leur incapacité à les métaboliser, ces personnes deviennent psychotiques, homicide, suicide, un danger pour eux-mêmes et de la société. Il ya d’autres voies sur le cytochrome P459 3A4 comme Cyt impliqués dans les rapports psychose de soldats sur Larium, un médicament contre le paludisme. Un autre exemple: la marijuana (cannibales)  est un puissant inhibiteur du cytochrome P450 isoenzymes 3A4, 2C19, 2D6 et. Il s’agit d’une variation génétique, c’est tout.. Ethiopiens et qu’Afrikains traditionnel tanzanien qui ont eu des sols pauvres pour cultiver des aliments ont été consommant beaucoup de mauvaises herbes (adventices médecine), ils ont évolué à multiplier leurs 2D6 du cytochrome. Ces gens sont des «métaboliseurs rapides». Il s’agit d’un test très simple: Swap de la bouche, des dents et des gencives avec 2 compresses stériles (ressemble q-tips) et l’envoyer à notre contact laboratoire en Australie.
 
Le British Medical Journal (BMJ), une des plus prestigieuses revues médicales au monde, a publié une étude prouvant une spectaculaire hausse de la narcolepsie provoquée par le vaccin Pandemrix, très largement utilisé contre la grippe H1N1 en 2009 
 
vaccination antigrippale favoriserait les AVC après avoir prétendu que le vaccin antigrippal protégeait soi-disant des crises cardiaques et des AVC (alors que c’est justement l’inverse, les indices indiquant que la vaccination antigrippale favorise plutôt les AVC !)
 
Lien entre vaccinations et accident vasculaire cérébral (AVC) toute vaccination s’accompagne d’un risque important d’accident vasculaire cérébral ?C’est ce que le docteur Andrew Moulden tente de faire reconnaître depuis de nombreuses années.
 
Un possible lien entre AVC & vaccination La répartition déséquilibrée des AVC dans les 6 premières semaines après la vaccination avec un pic dans les 2 premières semaines suggère que certains cas pourraient être déclenchés par la vaccination.
 
La vaccination est une des grandes causes d'épilepsie, pas la seule, mais indéniablement une des causes principales. Pour comprendre, il faut savoir que tout dommage au cerveau est à même de déboucher sur une épilepsie
 
Des milliers de cas de narcolepsie après le vaccin HN1. Une étude du BMJ
Le British Medical Journal (BMJ), une des plus prestigieuses revues médicales au monde, a publié une étude prouvant une spectaculaire hausse de la narcolepsie provoquée par le vaccin Pandemrix, très largement utilisé contre la grippe H1N1 en 2009

narcolepsie
et vaccin
 
myofasciite à macrophages
Le conseil d’État vient de reconnaître un lien de cause à effet entre l’aluminium utilisé comme adjuvant dans un vaccin contre l’hépatite B et la survenue d’une myofasciite à macrophages chez un agent de la ville de Paris. Actuellement, il n’y sur le marché aucun vaccin sans aluminium.
 
Une équipe de chercheurs indépendants a étudié les taux de mortalité infantile (IMR) dans le monde et a pu observer un lien direct entre le nombre de vaccins administrés et le nombre de décès de nourrissons.
 
 De nombreuses personnes ignorent que certains vaccins destinés aux enfants contiennent des levures. Les levures sont des substances qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires, ainsi que de l’asthme chez les enfants qui souffrent d’allergie aux levures.  Parmi les vaccins qui contiennent de la levure, citons le vaccin contre l’Haemophilus Influenzae type B, le vaccin contre l’hépatite B. Le premier vaccin contre l’hépatite B a, aux Etats-Unis, été donné aux enfants dès la naissance. Le premier vaccin contre l’Haemophilus Influenzae type B a été administré à huit semaines.
 
De nombreux médicaments et traitements sont cancérigènes
 
Les prescriptions des médecins en sont l’une des premières causes.
 
maladies et morts provoquées par les médecins
 
antibiotiques, vaccins, psychotropes…et neurotoxiques
 
de nombreux médicaments et neurotoxiques provoquent la dépression
 
Une épidémie iatrogène !
 
Une catastrophe iatrogène
 
Le role des neurotoxiques médicaux
 
Et les dangers de la ritaline
 

vaccin contre le papilomavirus / gardasil

Cette association a été créée par nous, deux jeunes filles touchées par le vaccin ( Julie et Mélanie ) et leurs mamans.
 
groupe facebook
 
Nos filles sont en danger
 
 
Celui-ci a pour objectif de mettre en garde avant tout les jeunes filles -puisqu’elles sont les premières concernées- mais aussi leur entourage (parents, famille, amis,..) des ENORMES dangers du nouveau vaccin antiHPV très à la mode le GARDASIL
 
par le docteur nicole Delépine

 

Gardasil : HPV hoax

la FDA a pris pleinement conscience depuis plusieurs années que le Virus du papillome humain (VPH) n'a aucun lien direct avec le cancer du col utérin.

 
le site de sylvie Simon
 
le site de sylvie Simon
 
A la mémoire d’anabelle Morin
 
site mémorial pour les victimes et leurs familles
 
autres sites
 
Lauren
 
La neurotoxicité du Gardasil, prouvée par les travaux des professeurs Gherardi et Authier de l’hôpital Mondor, est due aux sels d’aluminium utilisés comme absorbant. Ceux-ci passent la barrière céphalique pour s’accumuler dans le cerveau, pouvant ainsi provoquer des effets secondaires graves et nombreux, telles des maladies auto-immunes (scléroses en plaques, encéphalomyélites aiguës disséminées, syndrome de Guillain-Barré, etc.), des myofasciites à macrophages, des paralysies irréversibles, autismes, etc. Ces travaux ont aussi montré la présence de fractions d’ADN de PVH (papillomavirus humain, présent dans le vaccin) lors d’autopsies de cerveaux !
 
Des experts font le lien entre Gardasil et sclérose en plaques
Au départ, les médecins ont hésité entre une encéphalomyélite aiguë et une sclérose en plaques, mais les experts de la commission régionale de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux (CRCI) de Bordeaux ont conclu à "une sclérose en plaques" et fait le "lien entre les deux injections de Gardasil et la survenue" de la maladie de l'adolescente.
 
 

vaccin contre la variole

Variole: le mythe de la vaccination éradicatrice : Beaucoup de gens continuent d'être maintenus dans l'illusion on ne peut plus fausse que ce serait la vaccination qui aurait permis l'éradication de la variole...

« Les campagnes d'éradication reposant entièrement ou essentiellement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans quelques pays mais échouèrent dans la plupart des cas. [...] ...il fallait absolument changer de stratégie. »
 
Après l'utilisation du vaccin contre la variole bovine est répandue en Angleterre, une épidémie de variole a éclaté qui a tué 22,081 personnes. Les épidémies de variole ont empiré chaque année que le vaccin a été utilisé. En 1872, 44,480 personnes ont été tuées par elle. Angleterre finalement interdit le vaccin en 1948, en dépit du fait qu'il était l' un des'contributions' plus largement annoncé que ce pays avait fait à la médecine moderne. Cette action intervient après de nombreuses années de vaccination obligatoire, période pendant laquelle ceux qui ont refusé de se soumettre à ses dangers ont été courus en prison.
 

La  variole  n’a  pas été  vaincue par  les grandes campagnes de  vaccination de  masse  mais par  la  recherche active des malades, la surveillance des contacts et leur isolement immédiat s’ils tombaient  malades. C’est ce que  l’Organisation Mondiale  de  la  Santé  (OMS) appellera  la  stratégie  de  « SURVEIILANCE  ENDIGUEMENT ».

Le vaccin fut un échec selon les propagandistes de la vaccination antivariolique eux-mêmes : (Organisation Mondiale de la Santé) elle-même a de longue date piétiné allègrement

Sylvie Simon, La dictature Médico-scientifique : "Le taux de mortalité par la variole s'élevait à 10% aux Philippines lorsque les Etats-Unis prirent possession des îles en 1905. Entre 1905 et 1906, à la suite d'une campagne de vaccination massive, une épidémie fit mourir 25% de la population. Entre 1918 et 1920, alors que l'armée américaine venait d'obliger 95% de la population à se faire vacciner, une terrible épidémie emporta, cette fois, 54% de la population. Manille, où le pourcentage de gens vaccinés était le plus fort (la presque totalité de la population) fut la plus touchée : 65,3%, alors que l'île de Mindanao ne fut touchée qu'à 11,4%. Curieusement, dans cette île, les indigènes avaient refusé de se faire vacciner..."

Vaccin contre la poliomyélite

Dans les années 50, aux Etats-Unis, après une année de vaccination massive contre la poliomyélite , les cas de cette maladie augmentèrent de 300% dans les états qui vaccinaient. Les cas de poliomyélite en Angleterre entre 1923 et 1953 diminuèrent de 53% avant même l’introduction des vaccinations de masse
 
Un article du British Medical Journal concluait dans ces termes: "La seule manière d’éradiquer la poliomyélite paralytique est d’arrêter de vacciner". L’éradication de la polio : un jeu extrêmement complexe : BMJ 2012 ; 344 doi : http://dx.doi.org/10.1136/bmj.e2398 (Published 02 April 2012) Cite this as: BMJ 2012;344:e2398.
 
La CDC a admis que, entre 1955 et 1963, plus de 98 millions d'Américains ont reçu une ou plusieurs doses d'un vaccin antipoliomyélitique contaminé par un virus cancéreux appelé Simian vacuolating virus 40 (SV40). Le CDC a rapidement pris la page, avec Google, mais le site a été heureusement mis en cache et sauvé pour symboliser cette entrée grand.
 
Dans les années 50, aux Etats-Unis, après une année de vaccination massive contre la poliomyélite , les cas de cette maladie augmentèrent de 300 % dans les états qui vaccinaient.

Le vaccin DTP

vaccin ROR / Rougeole Oreillons Rubéole

Les articles de initiative citoyenne
 
Décédée d’encéphalite aiguë après le vaccin ROR
 
Nous avions de sérieux doutes sur l'utilité de ce vaccin et nous étions lassés de devoir répéter nos arguments à notre clientèle.
 
Association Nello Espoir Avenir Guérison

BCG

BCG vaccin dangereux et inefficace
Le BCG est un vaccin inefficace et dangereux. Partout où les conditions de vie s’améliorent, la tuberculose recule, même sans vaccin. Depuis vingt-cinq ans, de nombreux spécialistes français demandent son abandon. Mais, se basant sur des statistiques tronquées, la France persiste dans une obligation vaccinale désuète et nuisible à la santé publique.

vaccin contre la gastro

Michèle Rivasi et Serge Rader exigent le retrait du Rotarix et du Rotateq et la démission du Pr Floret (Communiqué)
 
Le vaccin contre la gastro-entérite, jusqu'à présent recommandé pour tous les nourrissons, est dans le collimateur. 47 complications intestinales aiguës sont recensées. Les médecins sont appelés à la vigilance

vaccin contre la ménigite : méningitec

Vaccin contre l'hépatite B

ASSOCIATION REVAHB
L’association REVAHB (Réseau vaccin Hépatite B) regroupe les victimes du vaccin contre l’hépatite B. Notre association a été créée en février 1997 grâce au journal « Alternative Santé ».
 
Comme nous ne nous attendons pas à ce qu'ils utilisent une trancheuse de viande, aient des rapports sexuels ou jouent avec des aiguilles sales, quelle pourrait être la raison de la vaccination à cet âge? Toutes les mamans sont examinées (taux de dépistage de 99% dans le New Hampshire pour les mamans enceintes), donc une maman infectée ne risque pas de glisser dans les fissures.
 
Vaccin contre l’hépatite B : une sombre histoire
 
Interviews vidéo du Dr Berthoud, de Sylvie Simon, Michel Georget et Edith Gallay
 

Vaccin de l’hépatite B : une bombe à retardement ! : Seuls trois pays ont maintenu la vaccination à "grande échelle" : la France, les États-Unis et l’Italie où le ministre italien de la Santé a touché 600 millions de lires quelques mois avant qu’il ne rende la vaccination obligatoire dans son pays. Il a été inculpé et condamné à plusieurs années de prison ferme, mais le vaccin a engendré des dégâts semblables aux nôtres.
Aux États-Unis, depuis 1990, la loi fédérale oblige tous les médecins à déclarer les complications vaccinales au Vaers (Vaccine Adverse Event Reporting System), dépendant de la FDA et du gouvernement américain. Or, entre le 1er juillet 1990 et le 31 octobre 1998, le Vaers a dénombré 24 775 effets secondaires du vaccin contre l’hépatite B, dont 9 673 cas très graves et 439 décès, parmi lesquels 180 ont été classés "Mort subite et inexpliquée du nourrisson".

Entre 1999 et 2002, chez les enfants de moins de 6 ans, chez lesquels il n’existe officiellement "aucun problème" en France, le Vaers a enregistré 13 363 accidents, dont 1 850 hospitalisations et 642 décès pour ce seul vaccin. On pourrait déjà être affolé par ces chiffres, mais, le 2 juin 1993, la FDA avouait dans Jama qu’une étude du CDC démontrait que : "Seulement 1 % des accidents graves lui étaient rapportés". Le magazine Money de décembre 1996 a bien confirmé cet infime pourcentage. Il est certain que si l’on multiplie les chiffres officiels par ce pourcentage, la situation est terrifiante.

La folie de la vaccination contre l’hépatite B :

La vaccination contre l’hépatite B est une vaccination que même les pro-vaccins devraient remettre en question sur base du plus élémentaire bon sens.

Justice

Ils sont devenus narcoleptiques après avoir été vaccinés contre la contre la grippe A(H1N1) lors de la pandémie grippale de 2009-2010. Pour réparer ce préjudice, trois adolescents vont être indemnisés à hauteur de 600.000 à 650.000 euros par l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam).
 
En fait, ils ont réussi à transférer la re sponsabilité sur le Gouvernement Fédéral lequel  exerce  une  parodie  de  justice  à  ba se  d’un  déni  systématique
 
Ce jugement global , alors que chaque plainte aurait dû être examinée  dans sa spécificité,  est dans la droite ligne de la presque  totalité  des  jugements  prononcés  depuis  15  ans  par  les  tribunaux  en  France.   Sauf  2  procédures  civiles  gagnées,et  quelques  jugements  favorables  aux  victimes  de  vaccination  ob ligatoire,  les  autres  victimes,  les  plus  nombreuses ,  sont  toujours  déboutées.  L'ONIAM elle-même les a exclues du champ de ses com pétences.  Discrimination insupportable dans un Etat de droit.
 
Vous n’entendrez rien à ce sujet dans les médias traditionnels, mais, le « tribunal des vaccins » du gouvernement fédéral a une nouvelle fois concédé, quoique très discrètement, que la combinaison de la Rougeole, des Oreillons et de la Rubéole (ROR) en un seul vaccin provoque effectivement l’autisme.  Dans une décision publiée récemment, dont une partie avait été censurée du public, un jeune garçon a reçu des centaines de milliers de dollars après qu’il ait été déterminé que le vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole avait conduit à un diagnostic confirmé de Trouble du spectre autistique (TSA)
 
administré contre le cancer du col de l’utérus, a été classée sans suite par le parquet de Paris

silence on vaccine

Gardasil - danger

Vaccination forcée

Un autre regard sur la vaccination

quelques dangers de la vaccination / gardasil : la justice d'une république bananière !

Le scandale de l'OMS et de la Mafia Médicale éclate ! par Sylvie Simon

Les Vaccins sont inefficaces et dangereux

Vacciner : Est-ce efficace et sans danger ?

la vaccination en question (14 10 09)

"L'hépatite B n'est pas une maladie très grave. Elle guérit spontanément dans 95% des cas"

Vacciner: un acte sans danger?

Bill Gates : Dépopulation par Vaccination

Les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé

vaccins mortels

Vaccins: mort, autisme ou abrutissement assuré?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.