livres santé, médecine et escroqueries mortelles

Effets secondaires : le scandale français

Effets secondaires : le scandale français

Et si, à l'image d'un immense iceberg dont le Mediator ne serait que la partie émergée, le pire était à venir ? Notre enquête le démontre. Le système de contrôle de l'Etat est déficient car démuni face à la puissance économique des grands laboratoires. Des études scientifiques sont volontairement biaisées pour mieux minimiser la dangerosité d'un médicament. Des médecins experts sont corrompus pour fermer les yeux sur les risques encourus par les patients... Mais la donne est en train de changer. Les victimes, mieux informées de leurs droits, suivent les procès à l'étranger et s'en servent comme autant d'arguments au niveau national. C'est à eux aussi que ce livre donne la parole.

 

Effets secondaires le scandale francais

Corruptions et crédulité en médecine

Corruptions et crédulité en médecine : stop aux statines et autres dangers

Or, et c’est l’objet essentiel de ce livre, les vrais responsables de toutes ces dérives sont nos mille cliniciens universitaires, dont le bagage scientifique, contrairement à ce qu’ils prétendent, est extraordinairement réduit, spécialement dans les disciplines liées au médicament et à son évaluation, biochimie, pharmacologie et statistiques. La plupart n’ont pas la moindre idée de la réalité. Ils ne lisent, au mieux, que le titre et la brève conclusion des articles scientifiques et croient s’informer à travers les bavardages de couloir ou les présentations-minute des congrès médicaux, sans jamais remonter aux sources ni faire de lecture critique, attentive, calculette en main, des grands journaux anglo-saxons falsifiés par l’industrie et présentés de façon à la servir. Ces universitaires-là constituent une masse inerte, toujours prête à avaler les couleuvres et convaincus que les médicaments les plus récents et les plus chers sont les meilleurs, alors que c’est malheureusement presque toujours l’inverse.Le véritable danger vient de 5 % d’entre eux, baptisés leaders d’opinion clé, achetés et inféodés à l’industrie, à coup de contrats personnels, déclarés ou non, d’enveloppes en liquide, en général à l’étranger, et qui atteignent de 20.000 à 500.000 € par an ou plus, selon l’importance des marchés qu’ils assurent à l’industrie dans leur pays. Ils la servent à toutes les étapes du parcours d’un médicament nouveau. Ils cosignent les yeux fermés les articles rédigés par les firmes, les présentent dans les congrès qu’elles financent, déterminent la position des sociétés savantes qui, financièrement, dépendent à 90 % de l’industrie, et sont toujours choisis, à cause de la notoriété médiatique que leur assurent les firmes, comme experts par les agences d’État, imposant ainsi les autorisations de commercialisation (AMM), empêchant les retraits du marché, assurant le remboursement maximal des médicaments et déterminant les recommandations officielles des agences, de telle sorte qu’en pratique, à travers eux, c’est l’industrie qui tient elle-même la plume des médecins prescripteurs.Ce livre raconte l’histoire des leaders d’opinion clé aux États-Unis ou ailleurs dans le monde et en sélectionne, en France, une trentaine, dans les disciplines représentant les plus grands marchés, cardiologie, cancérologie, rhumatologie et psychiatrie. Pièces en main et nominalement, sont décrites leurs activités au service d’une industrie dont, universitaires et fonctionnaires de l’État, ils sont devenus les employés. »

Corruption et credulite en medecine

L’envers de la pilule

on apprend que tout médicament comporte des risques, qu’une étude effectuée au Québec a révélé que 52 % des prescriptions par ordonnance sont risquées ou dangereuses, qu'aucune étude prouve l'efficacité des médicaments expectorants et antitussifs, que les médicaments occuperaient entre la quatrième et la sixième place dans les causes de mortalité, tout ça pendant que les PDG des industries pharmaceutiques gagnent en moyenne un revenu annuel de 21 millions de dollars chacun. Instructif, critique et bien documenté.
L envers de la pilule

overdosed america

« Certains des pires trafiquants de drogue de la nation ne sont pas dans les coins de rue, ils occupent de très bonnes place au sein d’entreprises »
Overdosed america

Information ou désinformation ? La manipulation médiatique et politique en matière de santé

A notre époque où l'information abonde, jamais le citoyen n'a été aussi désinformé et manipulé par les médias. Nombre d'ouvrages dénoncent les mensonges politiques et économiques, mais bien peu traitent de la désinformation médicale ou scientifique, car ces sujets sont tabous. Sylvie Simon révèle ici des vérités que s'évertuent à nous cacher les multinationales qui gèrent la planète mais sont incapables de prévoir comment et pourquoi leurs brillantes inventions actuelles deviendront les prochains scandales. En effet, la simple logique leur échappe, occultée par les impératifs économiques qui transforment la science en source de profits. Cet ouvrage compare les propos officiels avec les risques que nous font encourir les industriels, fabricants de médicaments, pesticides, herbicides, poisons contaminants, OGM, et la persistance méprisante de leur mainmise sur l'économie et la politique de santé. Il dévoile les tracas que subissent ceux qui essaient de les dénoncer et démontre que nous devrions développer la désobéissance civile, en refusant de reconnaître aux Pouvoirs publics le droit de nous imposer ce qu'ils estiment bon pour nous au nom de la solidarité. La désobéissance aux ordres est une arme efficace que n'apprécient ni les laboratoires ni les gouvernements qui les cautionnent.

Information ou desinformation

Effets indésirables – Victimes des médicaments

Effets indésirables : quand le médicament tue dans l’indifférence générale

« Les médias s’emparent de la démarche et décident d’enquêter sur ce qui devient rapidement le nouveau scandale sanitaire qui aurait pu être évité. Les faits sont généralement accablants : ceux qui devaient savoir savaient, personne n’a rien dit, personne n’a rien fait. Les risques de ce médicament étaient connus mais l’industriel a omis de les signaler ou bien les autorités sanitaires ont tardé à ouvrir les yeux. (…) Les effets indésirables étaient signalés mais personne n’a pris au sérieux les patients qui évoquaient un possible lien de cause à effet entre ce médicament et une pathologie survenue brutalement. Les pouvoirs publics réagissent alors au quart de tour en catastrophe. Le médicament est immédiatement retiré, sa prescription est strictement encadrée. L’Assemblée nationale, le Sénat, l’Inspection générale des affaires sociales, la Cour des comptes pondent des rapports pour analyser les dysfonctionnements et proposer des solutions pour que ça ne se reproduise plus. Et cela se reproduit… »

« Les médias s’emparent de la démarche et décident d’enquêter sur ce qui devient rapidement le nouveau scandale sanitaire qui aurait pu être évité. Les faits sont généralement accablants : ceux qui devaient savoir savaient, personne n’a rien dit, personne n’a rien fait. Les risques de ce médicament étaient connus mais l’industriel a omis de les signaler ou bien les autorités sanitaires ont tardé à ouvrir les yeux. (…) Les effets indésirables étaient signalés mais personne n’a pris au sérieux les patients qui évoquaient un possible lien de cause à effet entre ce médicament et une pathologie survenue brutalement.
Les pouvoirs publics réagissent alors au quart de tour en catastrophe. Le médicament est immédiatement retiré, sa prescription est strictement encadrée. L’Assemblée nationale, le Sénat, l’Inspection générale des affaires sociales, la Cour des comptes pondent des rapports pour analyser les dysfonctionnements et proposer des solutions pour que ça ne se reproduise plus. Et cela se reproduit… » - See more at: http://www.66millionsdimpatients.org/effets-indesirables-quand-le-medicament-tue-dans-lindifference-generale/#sthash.5s9mIAyd.dpuf
« Les médias s’emparent de la démarche et décident d’enquêter sur ce qui devient rapidement le nouveau scandale sanitaire qui aurait pu être évité. Les faits sont généralement accablants : ceux qui devaient savoir savaient, personne n’a rien dit, personne n’a rien fait. Les risques de ce médicament étaient connus mais l’industriel a omis de les signaler ou bien les autorités sanitaires ont tardé à ouvrir les yeux. (…) Les effets indésirables étaient signalés mais personne n’a pris au sérieux les patients qui évoquaient un possible lien de cause à effet entre ce médicament et une pathologie survenue brutalement.
Les pouvoirs publics réagissent alors au quart de tour en catastrophe. Le médicament est immédiatement retiré, sa prescription est strictement encadrée. L’Assemblée nationale, le Sénat, l’Inspection générale des affaires sociales, la Cour des comptes pondent des rapports pour analyser les dysfonctionnements et proposer des solutions pour que ça ne se reproduise plus. Et cela se reproduit… » - See more at: http://www.66millionsdimpatients.org/effets-indesirables-quand-le-medicament-tue-dans-lindifference-generale/#sthash.5s9mIAyd.dpuf

 

Effets indesirables

Autopsie D'une Catastrophe Médicale - L'exemple Du Vioxx

Autopsie D'une Catastrophe Médicale - L'exemple Du Vioxx : Jusqu'à 140 000 personnes auraient subi des problèmes cardiaques ou y seraient plus vulnérables pour avoir pris du Vioxx, un médicament antidouleur. Combien en sont mortes? Nous ne le saurons sans doute jamais. Comment est-il possible qu'un médicament dangereux soit mis sur le marché? Merck a retiré cet anti-inflammatoire du marché en septembre 2004 et on parle maintenant de la possibilité de le remettre en circulation. Quels sont les effets véritables du Vioxx? L'entreprise était-elle au courant de ses dangers? Christian Fortin, médecin, s'intéresse au Vioxx depuis des années. Avec Jacques Beaulieu, il nous raconte le processus de la mise en marché d'un médicament et nous explique pourquoi et comment cette catastrophe médicale va révolutionner le monde pharmaceutique. Après avoir lu ce livre, vous verrez les nouveaux médicaments d'un autre œil.

Autopsie d une catastrophe medicale

Mafia Pharma : médecins et patients sous l’emprise de l’industrie pharmaceutique

..une réalité que personne ne veut l’admettre. Maladies fictives, les statistiques falsifiées – jamais pour le bénéfice des malades, mais toujours pour le bénéfice des actionnaires et le gérant pharmaceutique.
Pharma mafia

Ces médicaments qui nous rendent malades

Depuis les affaires des statines, du Viox, de l’Acomplia et du Zyprexa, qui ont occasionné le retrait de plusieurs médicaments, on se pose des questions sur les objectifs des firmes pharmaceutiques
Ces medicament qui nous rendent malade

le livre noir de la médecine

Trente à quarante mille décès par an, en France, sont dus aux actes médicaux : erreurs de praticiens, maladies nosocomiales, médicaments aux effets mal évalués… Dix fois plus que les accidents de la route. Mais les pouvoirs publics sont étrangement inertes, la communication bien plus discrète.
Le livre noir de la medecine

Confessions d'un médecin révolté

Confessions d'un médecin révolté

« Les médecins sont soumis à une sorte de lavage de cerveau durant leurs études et ils croient presque tous ces mensonges enseignés volontairement. Ils prétendent donc qu’il existe des cellules humaines malignes, dégénérées, appelées cellules cancéreuses. D’après les « experts du cancer » ces cellules malignes doivent impérativement être tuées au moyen de thérapies destructrices. Qu’elles fassent partie d’un ensemble plus grand de cellules, nommé être humain, n’entre évidemment pas en ligne de compte. De même il n’est discuté dans aucune faculté occidentale si les cellules cancéreuses sont réversibles et si elles peuvent de nouveau se différencier en cellules tout-à-fait normales. Un cancérologue connaît l’anatomie et pourra vous dire pourquoi vous avez tel ou tel organe. Mais que sait-il au fond du cancer ? Dans les facultés et les cliniques, il apprend seulement qu’il faut procéder à l’ablation de la tumeur ou la détruire par chimiothérapie ou rayonnement. Et si la théorie de la destruction indispensable de la tumeur était FONDAMENTALEMENT fausse ? Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi 230.000 personnes environ meurent chaque année du cancer en Allemagne MALGRE, dans la plupart des cas, une destruction préalable de leur tumeur ? Avez-vous seulement osé vous demander si tant de personnes ne seraient pas mortes PARCE QUE leur tumeur a été tuée ? Je dis bien tuée ! »

Confession d un medecin revoltes

mensonges et vérités

mensonges et vérités de diana Kircsh
extrait : « voila un exemple flagrant d’une manipulation des statistiques. La plupart des gens ne réalisent pas que l’augmentation de la durée moyenne de vie est surtout le résultat de la réduction du taux de mortalité infantile. Il y a cent ans, beaucoup d’enfants mouraient à la naissance et…Si cette réduction de taux en mortalité infantile est enlevée de l’équation, l’espérance de vie a seulement augmenté de 3,7  années depuis ces derniers 100 ans
Mensonges et verites

Prenez en main votre santé

La Face Cachée de la Chimiothérapie – Lorsque le remède est pire que le mal
Extrait du livre «Prenez en main votre santé – Tome 2» – Michel Dogna – Guy Trédaniel Editeur
La chimiothérapie nous vient de la recherche sur les armes chimiques de la Seconde Guerre mondiale, et a fait son apparition dans les années cinquante.
Il fut découvert ensuite que le gaz moutarde et autres produits chimiques dangereux du même genre freinaient la croissance des tumeurs. Cette découverte arrivait à point à un moment où la recherche piétinait dans ce domaine (ça n’a pas changé depuis). Le problème, évidemment, est que ces produits tuent autant de cellules saines que de cellules cancéreuses et, en particulier, les cellules à reproduction rapide, c’est-à-dire le sang. C’est ainsi que ce traitement est capable de mettre dans un état pitoyable n’importe quelle personne en pleine santé.
Prenez en main votre sante

Le mythe de la maladie d’Alzheimer

« Ce qu’on ne vous dit pas sur ce diagnostic tant redouté ».
La soi-disant maladie d’Alzheimer n’a pas de symptômes spécifiques
Le mythe de la maladie d alzheimer

La Mafia médicale - Comment s'en sortir en vie et retrouver santé et prospérité

J’y décris le système médical tel qu’il est en réalité : un système de maladie au service de l’Argent et fait pour rendre les gens malades.
Mafia medicale

La société cancérigène : Lutte-t-on vraiment contre le cancer ?

La Société cancérigène dénonce, chiffres à l’appui, les silences des discours officiels et les intérêts de bien des lobbies. Car la disparition du cancer serait préjudiciable à des pans entiers de notre économie. Veut-on vraiment faire reculer le cancer ?
…il y aurait finalement plus de gens pour en vivre que pour en mourir. N’y a-t-il aucun lien entre ceux qui produisent le cancer, ou du moins des substances cancérigènes, et ceux qui prétendent non le guérir mais l’affronter ?…
L’idée d’une maladie de civilisation [c’est-à-dire due aux activités industrielles de l’homme et non « naturelle »] était communément admise dans les années 30. Dans les années 50 encore, John Higginson, épidémiologiste du cancer et directeur du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) à l’OMS, estimait que environ 80% à 90% des cancers sont provoqués par des facteurs environnementaux, c’est-à-dire essentiellement liés au cadre de vie ou au travail. En 1960, René Dubos, professeur de biologie moléculaire à l’Institut Rockefeller pour la recherche médicale, écrits que les cancers sont inconnus des « peuples primitifs » « tant que rien ne change dans leur mode de vie ancestral ».
Or, non seulement cette idée ne fait plus autorité aujourd’hui, mais elle se trouve immédiatement récusée et presque démentie, comme si de nouvelles données l’avaient remisée parmi les vieilles lunes. Il n’en est rien. Il semble plutôt que la maladie dite environnementale soit d’autant plus niée que la pression s’accentue et que les populations s’inquiètent davantage d’un environnement toxique. (…) Par ailleurs, le discours scientifique parvient à marginaliser les lanceurs d’alerte et à les faire passer pour des réfractaires au progrès, nostalgiques de la bougie ou du charbon. (…)
La societe cancerigene

Le médecin empereur est mise a nu : Tout le monde est malade et je sais pourquoi

« Dr. Glidden est l’un des très peu à comprendre les vérités qui donne à réfléchir que MD réalisé que la médecine constamment ne parvient pas à guérir la maladie, et qu’il provoque des quantités massives de préjudice dans le processus. En outre, il comprend que les gens partout dans le monde ceux qui continuent à s’accrocher à leurs remèdes maison culturelles vivent plus longtemps et en meilleure santé que ceux qui achètent dans des méthodes médicales modernes ! En Amérique, hispaniques survivant blancs de 2,5 ans et noirs de 8 ans – et cela n’a rien à voir avec la génétique ! Quelques médecins comprennent comment et pourquoi cela se produit. Peu de médecins ont une expérience pratique offrant des traitements non médicamenteux qui réellement aident les gens à recouvrer leur santé. Dr. Glidden fait. »
The md emperor has no clothes

Médecins et infirmières tuent plus de personnes que le cancer ?

Médecins et infirmières tuent plus de personnes que le cancer ?
La preuve démontre que, avec le cancer et les maladies du système circulatoire, les médecins et les infirmières sont maintenant l'un de nos trois premiers tueurs, ils tuent beaucoup plus de gens que les infections (y compris la grippe), les accidents de la route, des terroristes et des criminels réunis. Chaque semaine, des médecins tuent plus de personnes que les terroristes ont été tués au cours des 50 dernières années. Le résultat est que les médecins et les infirmières maintenant presque certainement tuent plus de personnes que le cancer.

Les Médecins et infirmières tuent plus de personnes que le cancer est une analyse complète et honnête de soins de santé modernes, montrant précisément comment et pourquoi les patients sont systématiquement trompés , en voie de disparition et tués. Une expérience sociale bien intentionné a été étouffée par la bureaucratie et aujourd'hui l'État des soins de santé de course tue plus de gens que cela sauve. Le service de santé existe pas pour s'occuper des patients mais de fournir sécurisé, peu stimulant l'emploi de son personnel. Si l'argent dépensé pour les soins de santé ont été distribués aux citoyens de se passer, la qualité des soins reçus monterait. Et nous pourrions économiser une fortune. L', système shambling désorganisé santé corrompu que nous avons est un mariage entre le consommateur et l'Etat qui depuis longtemps s'est effondré, détruit par la naïveté de confiance de l'un des partenaires et de l'insouciance, la cupidité à courte vue de l'autre. Médecins et infirmières ont (comme les patients en long séjour) s'institutionnaliser. Ils acceptent tout et rien question. Arrogant, indifférent et insensible, ils ont vendu leurs âmes à l'Etat.

Les medecins et infirmieres tuent plus que le cancer

Mauvaise médecine

Mauvaise médecine

Le docteur Heidelberg Gunter Frank montre comment en différents endroits de l'établissement médical, la cupidité, l'idéologie et l'incompétence supplantent les règles de la bonne médecine. Le patient aura de la douleur, de la souffrance et paiera la facture avec sa vie..

Mauvaise medecine

Prescription pour un désastre

Avec 100.000 décès annuels, un million de blessés graves et un autre deux millions lésés lors de l’hospitalisation, les réactions indésirables aux médicaments se classent comme l’un des plus grands dangers pour l’homme dans la société moderne.
 
Ce site web est sur mon travail dans la sécurité des médicaments. Depuis près de deux décennies, j'ai étudié cette question fascinante qui se situe à la jonction de la médecine, la science, affaires, gouvernement et Loi. J'ai exploré et écrit sur la façon dont les médecins prescrivent des médicaments ; les scientifiques qui les découvrir ; et les organisations d'entreprise extraordinaire qui se développent, d'essai et de les vendre. J'ai étudié en profondeur comment les médicaments sont réglementés et le système grâce auquel les avantages et les risques du médicament sont pesés. En outre, j'ai passé longtemps impliqués dans un litige pharmaceutique qui se dégage des médicaments dangereux ou incorrectement commercialisés.
Rbook prescription for disaster

Médecine mortelle

Médecine mortelle : pourquoi des dizaines de milliers de Patients cardiaques sont morts dans la pire catastrophe de médicament de l'Amérique

Il s'agit d'un excellent compte rendu des effets de permettre la commercialisation des Tamnbocor (flécaïnide) comme un anti-arythmique issu des paramètres intermédiaires "de substitution". Plus tard, il y avait reconnaissance qu'en fait la drogue était associée à des taux accrus de mort cardiaques

Deadly médicine Thomas j Moore

Même si les chercheurs savaient que les nouveaux médicaments antiarythmiques étaient potentiellement mortelle, les responsables de la FDA et de leurs conseillers médicaux ne nécessitent pas des tests pour montrer que l'utilisation des nouveaux médicaments effectivement réduit les décès des patients. Au lieu de cela, ils ont passé la majeure partie de leur temps de tramage sur ce genre d'avertissements doivent être placés sur les étiquettes de ces médicaments.

Moore souligne que les restrictions sur l'étiquette sont des tigres édentés car une fois qu'un médicament est approuvé pour la commercialisation, les médecins peuvent les utiliser comme ils le jugent bon. Et les compagnies pharmaceutiques sont aptes à convaincre les médecins que leurs médicaments peuvent faire des merveilles en dépit d'une absence totale de preuves scientifiques à l'appui de telles revendications.

Par conséquent, une fois que la nouvelle génération de médicaments antiarythmiques est devenu disponible en 1985 les médecins ont commencé à les prescrire à des patients, y compris à les milliers de personnes dont les arythmies étaient si doux et bénin qu'ils étaient détectable uniquement avec un appareil médical, Moore écrit.

Les médecins ont prescrit les médicaments en quantités croissantes jusqu'en 1989, quand il a été constaté qu'ils étaient en train de tuer plus de patients qu'ils ont aidé. À une exception près, ces médicaments continuent d'être disponibles aujourd'hui, mais avec plus de restrictions sur l'étiquette que dans laquelle les patients doivent les utiliser.

C'est eulement après une étude de 40 millions $ des médicaments antiarythmiques qui a été parrainé par le gouvernement fédéral, et non par les compagnies pharmaceutiques, les scientifiques découvrent que, plutôt que d'aider les patients, les médicaments les ont  tués prématurément. Ces décès sont certainement a compter par dizaines de milliers et probablement dépassent 50.000, Moore écrit,

Deadly medicine

Malade du dépistage précoce ?

Malade par la détection précoce : pourquoi les dépistages font souvent plus de mal que de bien

L'auteur note dans son livre que la plupart des tests de détection précoce sont effectuées uniquement parce qu'on peut ainsi gagner beaucoup d'argent, et non pas parce qu'ils sont nécessaires

Malade du depistage precoce

Criminalité des entreprises dans l'industrie pharmaceutique

Criminalité des entreprises dans l'industrie pharmaceutique ( "Mais 30 ans plus tard, la situation est en fait pire à bien des égards")

Tout d'abord publié en 1984, cet ouvrage examine la criminalité des entreprises dans l'industrie pharmaceutique. Basé sur des recherches approfondies, y compris des entrevues avec 131 des cadres supérieurs des entreprises pharmaceutiques aux les États-Unis, le Royaume-Uni, Australie, Mexique et Guatemala, le livre est une grande étude sur la criminalité en col blanc. Écrit dans les années 1980, il couvre des sujets tels que la corruption internationale et la corruption, la fraude dans les essais de médicaments et de négligence criminelle dans la dangereuse fabrication de drogues. L'auteur examine les conséquences de ses découvertes pour un éventail de stratégies visant à contrôler la criminalité des entreprises, à l'échelle nationale et internationale.

Criminalite des entreprises dans l industrie pharmaceutique

Votre cardiologue vous tue ?

Votre cardiologue vous tue ?

La médecine a eu un tour gratuit de droguer chaque symptôme pendant longtemps assez. La preuve montre clairement que les médicaments agissent simplement par empoisonnement d'une voie qui rend les symptômes s'estompent. Toutefois, en ce faisant, vous avez manqué une occasion en or pour guérir réellement le problème. Donc finalement, le problème s'aggrave et nécessite plus de médicaments.
Ainsi, tous les médicaments épuisent ou appauvrissent les nutriments du corps dans le travail de détoxification eux. Donc par un second mécanisme médicaments également créer nouveaux symptômes et maladies qui semblent sans rapport avec et sont souvent insoupçonnées comme étant causée par des médicaments.

Votre cardiologue vous tue

Mythes médicaux malins : pourquoi les traitements médicaux provoquent 200 000 morts aux Etats-Unis chaque année et comment vous protéger

Mythes médicaux malins : pourquoi les traitements médicaux provoquent 200 000 morts aux Etats-Unis chaque année et comment vous protéger

Les Américains dépensent $ 2 billions par année en soins de santé, environ 7 000 $ chacun, mais il achète presque les soins de santé les plus pauvres parmi les pays développés, avec 200 000 décès par an d'un traitement médical. Découvrez pourquoi les conseils des autorités sur le dépistage des tests, des médicaments, régime alimentaire, exercice, alcool, rayonnement, radon et fluoration de l'eau sont souvent mal et motivés par le commerce. Voir comment clinical trials sont inclinés. Comprendre comment « maladie » est créée pour vendre des traitements, et quels organismes gouvernementaux soutiennent ces manigances.

Mythes medicaux malins

Pharma story : la grande escroquerie

Pha rma story : la grande escroquerie de hans Ruesch
Cette pseudo-science, la spéculation sur l'ignorance, la souffrance d'innombrables personnes et de leur peur de la douleur et la maladie, se balance devant nous par les médias, il a eu des pouvoirs mystérieux et un pouvoir illimité, dont le salut de l'humanité dépend.

"Il n'y a pas de crime, pas de gadget, pas de truc, pas le vertige, aucun vice qui ne vit pas par le secret. Prends ces secrets à la lumière, elle décrit les rend ridicule devant tout le monde, et tôt ou tard l'opinion publique va les balayer . Avis seul peut ne pas être suffisant, mais ce est la seule façon d'échouer sans tout le monde
Die pharma story

Le cauchemar thérapeutique

Le cauchemar thérapeutique

 l'Association des fabricants de produits pharmaceutiques et l' American Medical Association sont tcoupables de laisser l'industrie pharmaceutique faire plus de profits que le progrès thérapeutique. Il écrit que la FDA est géré par des nullités, sous la pression de l'industrie

Le cauchemar therapeutique

L’affaire de la maladie de Lyme

L’affaire de la maladie de Lyme :

Certains médecins traduisent les symptômes en des manifestations psychosomatiques d’une dépression, d’autres voient leurs patients comme des hypocondriaques ; la vision psychiatrique s’impose faute de parvenir à la formulation d’un diagnostic clair. Dans le livre de Roger Lenglet et Chantal Perrin, on découvre que c’est ce qui est arrivé à Yannick qui, en 2014, alors que la maladie était manifeste (il présentait un érythème migrant), a été séparé de ses parents. Un psychiatre évoquait chez eux un syndrome de Münchhausen par procuration – ils fantasmaient des problèmes de santé chez leur enfant pour pouvoir l’emmener chez le médecin…. Yannick a quant à lui été qualifié de capricieux, de simulateur ou de paresseux par des pédopsychiatres ; jusqu’à ce qu’un médecin pose le diagnostic et le guérisse en quelques semaines.

Laffaire de la maladie de lyme

Médicaments pour la vie: Comment les entreprises pharmaceutiques définissent notre santé

Médicaments pour la vie: Comment les entreprises pharmaceutiques définissent notre santé

L'expansion continue des traitements est étayée par les résultats d'essais cliniques, au moins que les essais pharmaceutiques sont normalement effectuées aujourd'hui. Dumit ne prétend pas que les compagnies pharmaceutiques font de la mauvaise science, mentent sur les résultats des essais cliniques ou se livrent à la fraude. Cependant, les entreprises de conception des essais avec des objectifs de l'établissement et l'augmentation de la taille des marchés, de sorte qu'ils recherchent des avantages d'un traitement à toujours plus grandes populations.

Medicaments pour la vie

soins tueur : COMMENT LES ERREURS MÉDICALES SONT DEVENUEES LA TROISIÈME CAUSE DE DÉCÈS AUX USA

soins tueur : COMMENT LES ERREURS MÉDICALES SONT DEVENUEES LA TROISIÈME CAUSE DE DÉCÈS AUX USA

Chaque année aux États-Unis, un quart de million de décès sont attribuables à une erreur médicale. Si le nombre choque, à un certain niveau vous le saviez déjà, il en fut ainsi. Tout le monde connaît quelqu'un, peut-être qu'il était vous-qui a subi un traitement misérable dans les hôpitaux américains, une partie du système de soins de santé la plus élaborée, la plus vaste et coûteux dans le monde. Mais il est peut-être le plus inefficace.

Les erreurs de diagnostic, prescriptions erronées, opérant sur le mauvais patient, même opérant sur le mauvais côté (et amputant il): ce sont les conséquences de la négligence généralisée, le surmenage, l'ignorance et les hôpitaux essaient de tirer le meilleur parti de leurs aidants naturels et le plus d'argent de leurs patients.

Killer care

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.