Impuissance et dysfonction sexuelle sur ordonnances

médicaments induisant une impuissance ou un dysfonctionnement sexuel

Principaux médicaments impliqués dans les dysfonctionnements sexuels : Antihypertenseurs (bêta-bloquants en particulier), traitements hormonaux (estrogènes, antiandrogènes centraux, agonistes de la LH-RH), dérivés de la digitaline, Pyschotropes, Antiparkinsoniens, Anticonvulsivants, Finastéride, Opiacés, Amphétamines, les médicaments pour les maladies gastro-intestinales comme la cimétidine peut entraîner des problèmes comme l’impuissance sexuelle, les médicaments contre les allergies peuvent provoquer l’impuissance sexuelle, les anxiolytiques, les antidépresseurs, les neuroleptiques comme les phenotiazines, les contraceptifs oraux, cortisone (corticostéroïde)…
.
liste de l’Association Française d’Urologie
.
Quels médicaments peuvent être à l’origine de ces problèmes  ? Les psychotropes, avec les antidépresseurs tricycliques comme l’imipramine (Tofranil) et la clomipramine (Anafranil), ou les sérotoninergiques comme la paroxétine (Deroxat) ou la fluoxétine (Prozac), le citalopram (Seroplex), sont fréquemment mis en accusation. Tout comme les neuroleptiques (Largactil, Haldol, Abilify)..
.
Acebutolol Adrexan Aigonyl Aldactazine Aldactone Aldalix Aldara crème 5 % Aldomet Alpress Amiloride Hydrochlorot Amisulpride Amlor Anafranil Anandron Androcur Aotal Artex Atenolol Avlocardyl Avodart Azantac Barnetyl Befizal Beta-Adalate Betaferon Betatop Ge Bisoprolol Captea Captopril Carbamazépine Cardensiel Cardiocor Carteabak Carteol Casodex Catapressan Celectol Celiprolol Chibro-Proscar Cimetidine Ciprofibratte Clemental Ge Clomipramine Clopixol Co-Renitec Copegus Corgard Cotriatec Coversyl Cyprotérone Décapeptyl Defanyl Detensiel Diamicron Digaol Dipiperon Distilbène Dogmatil Droleptan Effexor Elavil Eligard Enalapril Enantone Equilium Estracyt Estulic Eulexine Eupressyl Famotidine Fluanxol Flumach Flutamide Gaoptol Gonapeptyl Haldol Hemipralon Hygroton Isorythm Keletra Kaliale Kerlone Kinupril Largactil Laroferon Laroxyl Ledertrexate Lioresal Lipanor Lipanthyl Linosopril Lodoz Logimax Logroton Lopressor Lopril Loxapac Lucrin Ludiomil Mabcampath Majeptil Mediatensyl Methotrexate Methyldopa Metoprolol Micardisplus Mikelan Minipress Modecate Modiodal Moducren Moduretic Motival Myofortic Nebilox Neuleptil Nizoral Noctran Nozinan Nyogel Nyolol Ophtim Orap Oxybutynine Pegasys Pepcidduo Pertofran Piportil Practazin Practon Prinactizide Prinivil Prinzide Pritorplus Propanolol Propecia Prostadirex Prothiaden Quitaxon Ramipril Raniplex Ranitidine Rebetol Renitec Risperdalconsta Roferon-A Rythmodan Sectral Seloken Selozok Semap Seroplex Sertraline Sibutral Solian Soprol Spiroctan Spiroctazine Spironolactone Spironolactone Altizide Spironone Spirophar Sulpiride Sultopride Suprefact Surmontil Synedil Tagamet Tahor Tanatril Temerit Temodal Tenordate Tenoretic Tenormine Tensionorme Tercian Terfluzine Tiapridal Tiapride Timabak Timacor Timocomod Timolol Timoptol Timpilo Tofranil Trasicor Trasitensine Triatec Triatekit Trilifan retard Uft Vesadol Viraferonpeg Viskaldix Visken Vogalène Vogalib Wytens Xagrid Xaten Zestoretic Zestril Zofenyl Zoloft Zoxan
.
Mon “anti”-terme préféré pour les antidépresseurs serait “antisexe” dans la mesure où leur effet principal est de ruiner la vie sexuelle des gens. Comme d’autres médicaments psychiatriques comme les médicaments contre les TDAH ou les antipsychotiques peuvent également altérer la vie sexuelle des gens, nous pourrions appeler l’ensemble de ces médicaments des anti-sexes ou des anti-vies car ils empêchent les gens d’avoir une vie complète.
 
liste
.
– Tous les neuroleptiques y compris le sulpiride
– les antidépresseurs : tricycliques, IMAO, lithium.
– les anxiolytiques, surtout les benzodiazépines à forte dose
– de nombreux antihypertenseurs : centraux, bêta-bloquants, diurétiques
hyperkaliémiants
-hormones : estrogènes, antiandrogènes, antagonistes de la LH-RH. Ils ne sont administrés à l’homme que dans des cas très particuliers.
– De nombreux autres médicaments :

citons les fibrates (traitement des dyslipidémies), anti H2 (anti ulcéreux telle la cimétidine, en vente libre), digitaliques (digoxine), cytostatiques (chimiothérapie). La liste n’est pas exhaustive, consultez la notice de vos médicaments

bêta-bloquants et antihypertenseurs

vertiges, faiblesse, problèmes de respiration, insomnie, nausées, crampes abdominales, la perte de la libido et la dépression, cholestérol, diabète
 
Un des effets secondaires des bêta-bloquant qui est le plus pénible pour les hommes est la dysfonction érectile ou impuissance. Risque accru de développer un diabète de type 2
 
les antihypertenseurs, en particulier les bêta-bloquants et les diurétiques
 
Presque toutes les classes d’antihypertenseurs entraînent des troubles de l’érection. C’est le cas des bêtabloquants, mais aussi des diurétiques (qui augmentent l’excrétion d’urine), comme par exemple le Lasilix® (furosémide)
 
Danger et escroquerie

la pilule

« J’ai un peu le sentiment d’être passée à côté de mon éveil à la sexualité, à la venue de la féminité dont tous les magazines parlent mais que je n’ai pas vécue. C’est comme si j’avais subi une castration chimique inconsciente. »
 
45% des femmes prenaient la pilule en 2010. Six ans plus tard, elles n’étaient plus que 36,5%. Ce baromètre, publié ce 25 septembre par l’agence sanitaire Santé publique France, l’atteste : les femmes désavouent de plus en plus ce contraceptif. Directrice artistique à Paris, mère de deux enfants, Louise a délaissé la pilule, qu’elle accuse d’avoir tué sa libido, au profit du stérilet. Et, à 35 ans, elle s’est découvert un désir qu’elle ne soupçonnait pas.
 
La pilule est-elle dangereuse pour la santé, pour l’environnement ? Quelle est son histoire ? Existe-t-il des alternatives sans hormones aussi efficaces ?
 
Le bisphénol A a été interdit dans certains produits. Or, vous expliquez que l’EE2 est 1000 fois plus puissant que ce dernier.
 

anti-cholestérol

C’est une très grave erreur car ces médicaments – en plus de leur toxicité musculaire bien connue et fréquente – ont des effets toxiques silencieux, sournois et torpides (ils favorisent l’émergence des cancers), ou d’une extrême nuisance en termes de qualité de vie puisqu’ils altèrent nos capacités cognitives, notre humeur (dépression pour les uns, irritabilité pour les autres) et surtout peuvent gravement inhiber, voire ruiner, notre vie sexuelle. On montre que les statines perturbent gravement la vie sexuelle des patients jusqu’à, par exemple, multiplier par sept le risque de troubles de l’érection chez les hommes. Mais en plus d’altérer la physiologie de la sexualité masculine et féminine, les statines peuvent avoir un effet anesthésiant sur nos…
 
danger et escroquerie

ritaline, zyban, welburtin, antidépresseurs, amphétamines, amphétaminiques….

médiator, zyban, antidépresseurs….
 
Similitudes entre le méthylphénidate, la cocaïne et les amphétamines
 
L ’usage de substances psychoactives 1 . – SPA peut engendrer de nombreuses conséquences négatives pour l es personnes consommatrices
 
Les amphétamines auraient d’abord rendu Hitler agressif avant d’enlever en lui toute prudence,
 
une impuissance chronique, liée à la perte du désir. Les amphétamines entraînent très rapidement une dépendance psychique importante : arrêter devient extrêmement difficile. Isolement et désocialisation peuvent alors s’installer
 
Mon “anti”-terme préféré pour les antidépresseurs serait “antisexe” dans la mesure où leur effet principal est de ruiner la vie sexuelle des gens. Comme d’autres médicaments psychiatriques comme les médicaments contre les TDAH ou les antipsychotiques peuvent également altérer la vie sexuelle des gens, nous pourrions appeler l’ensemble de ces médicaments des antisexes ou des antivies car ils empêchent les gens d’avoir une vie complète.

anti-épileptiques (anti-convulsivants)

Les médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie (la diphénylhydantoïne, le phénobarbital, la carbamazépine, l’acide valproïque, etc.) ont souvent des effets secondaires gênants. Ils diminuent notamment l’excitation et provoquent ainsi des troubles érectiles chez l’homme.

antidépresseurs et dysfonctionnements sexuels momentanés ou permanents

Mon “anti”-terme préféré pour les antidépresseurs serait “antisexe” dans la mesure où leur effet principal est de ruiner la vie sexuelle des gens. Comme d’autres médicaments psychiatriques comme les médicaments contre les TDAH ou les antipsychotiques peuvent également altérer la vie sexuelle des gens, nous pourrions appeler l’ensemble de ces médicaments des antisexes ou des antivies car ils empêchent les gens d’avoir une vie complète.
 
 
descriptif scientifique et references scientifiques sur le PSSD
 
groupe facebook
 
L’AFFSAPS vient d’autoriser les prescriptions de Prozac aux enfants à partir de 8 ans. Etrangement, c’est elle-même qui décrit les effets ravageurs de ce médicament dangereux, tant sur les tendances suicidaires de nos enfants que sur le développement
 
Un des effets secondaires les plus répandus du groupe de SSRI d’antidépresseur est un dysfonctionnement sexuel, qui affecte presque tout le monde qui prend ces drogues
 
Il a été prouvé que la Paroxétine et d’autres ISRS ont des effets indésirables au niveau sexuel chez la plupart des patients, hommes et femmes[13]. Bien qu’habituellement réversibles, ces effets secondaires durent parfois des mois, des années ou définitive
 
Les psy-chotropes, spécialement les anti-dépresseurs et les neuroleptiques, ainsi que les antihypertenseurs, en particulier les bêta-bloquants et les diurétiques, sont les plus souvent incriminés
 
Différentes études laissent entendre que de 30 à 70 % des patientes prenant des ISRS vivent une dysfonction sexuelle associée aux antidépresseurs et que cela représente un facteur majeur de non-respect du traitement
 
Les dysfonctions sexuelles peuvent être secondaires à un trouble organique, psychique et/ou médicamenteux. Les psy-chotropes, spécialement les anti-dépresseurs et les neuroleptiques, ainsi que les antihypertenseurs, en particulier les bêta-bloquants
 
Les effets secondaires sexuels des inhibiteurs sélectifs de Reuptake de sérotonine (ISRS) ne s’arretent pas après avoir stoppé, et peuvent durer un à long terme après la cessation. Cette condition s’appelle parfois Post SSRI le dysfonctionnement
 
Les effets secondaires sexuels de quelques types de médicaments tels que les antidépresseurs ISRS, les stabilisateurs d’humeur, les contraceptifs oraux, le Propecia, les beta-bloquant etc. ne s’arretent pas après avoir stoppé, et peuvent durer
 
sexual dysfunction (Pub med)
 
Dr. Peter Schlegel de la Cornell Medical Center de New York, avec un collègue, a récemment traité deux hommes de l’infertilité et ‘on trouve que lorsque les patients avaient cessé de prendre leur prescription d’antidépresseurs – IRS
 

 

Propercia, proscar (finastéride)

Effets secondaires : impuissance, baisse de la libido, dysfonction érectile, cancer de la prostate, dépression, suicide…
 
effets secondaires
 
PROPECIAHELP effets secondaires info & forum
 
propecia
Parmi ceux qui souffrent de ces effets, on ne sait pas combien seront impuissants à vie
 
La FDA annonce dans un communiqué (ICI) le changement des mentions légales des inhibiteurs de la 5 alpha reductase incluant Proscar et Avodart (finasteride et dutasteride).
Ces mentions légales avertissent désormais du risque accru qu’un cancer de la prostate de haut grade soit diagnostiqué sous ces traitements.

neuroleptiques et neuroleptiques cachés

Un effet secondaire possible est la dyskinésie tardive, un type de mouvement répétitif du patient ne peut pas contrôler. d’autres effets secondaires des neuroleptiques comprennent la dysfonction sexuelle ou de la perte de la libido, prise de poids, une agranulocytose dysfonctionnement du système immunitaire appelé, induite par le médicament et la psychose dysphrenia tardive, dans laquelle un médicament neuroleptique aggrave l’état du patient. les neuroleptiques peuvent causer de la léthargie, l’hypotension, tachycardie, des tremblements et la rigidité musculaire, des cauchemars intenses, des pertes de mémoire à court terme, un risque accru de crises et de pancréatite. les personnes qui prennent des antipsychotiques atypiques présentent un risque accru de développer le diabète.
 
 « Nous croyons qu’une pratique plus rationnelle de la psychiatrie éliminerait l’usage d’une médication si dangereuse. »
 
agréal, donormyl, théralène, primpéran, noctran, mépronizine, phénérgan, nozinan, vastarel,  antidépresseurs (prozac, norset, cymbalta, déroxat…),…
 
J’appellerais volontiers les antipsychotiques des “antihumains” dans la mesure ou ils altèrent la possibilité de vivre une vie normale et enrichissante, la capacité de lire, de penser, de se concentrer, d’être créatif, de ressentir et d’avoir une vie sexuelle. Il ne reste pas grand chose aux gens sous antipsychotiques et certains dans cette situation se décrivent comme un zombie ou un légume. Il n’est pas surprenant que ces patients tentent parfois, sans espoir devant eux, de se suicider. On entend souvent que la schizophrénie accroît fortement le risque de suicide mais jamais du niveau de risque suicidaire des schizophrènes qui ont délibérément refusé de prendre des antipsychotiques.
 
La dysfonction sexuelle est une maladie fréquente chez les patients prenant des médicaments antipsychotiques, avec une prévalence déclarée de 45 à 80% chez les hommes et de 30 à 80% chez les femmes
 

 

benzodiazépines et somnifères

Impuissance
 
– les anxiolytiques, surtout les benzodiazépines à forte dose
 
benzodiazépines
Une drogue pire que l’héroïne
 
les bons conseils pour le sevrage lent des benzodiazépines

analgésiques opiacés ou opioïdes

vaccins

Ce sujet a été rarement abordé, notamment dans la littérature médicale française. Pourtant les liens qui relient les vaccins aux troubles de la sexualité sont indéniables. Il faut se plonger dans les documents écrits en anglais pour parfaire notre connaissance dans ce domaine, qui touche le«trépied de la santé», formé par
les interactions entre le système immunitaire, le système nerveux et le système hormonal.

le fluor : au moins 300 médicaments contiennent du fluorure

Charles E. Perkins, chimiste américain répondit, en octobre 1954, à une demande d’information technique de la Fondation LEE pour la recherche sur la nutrition, au sujet de ses travaux sur la toxicité du fluor:
« La première expérience de l’eau potable fluorée sur terre a été trouvée dans les camps de concentration et les prisons nazies de l’Allemagne du 3ème Reich. La Gestapo se préoccupait peu de l’effet bénéfique supposé du fluor sur les dents des enfants. Leur intérêt pour l’eau fluorée était de stériliser les humains et de forcer les personnes, dans leurs camps de concentration, à la soumission par une médicalisation de masse ».
 
Le fluor, produit de plus en plus controversé dans le monde scientifique, est notamment un des ingrédients de base du prozac (chlorydrate de fluoxétène et du gaz neurotoxique sarin (isopropyl-métyl-phosphoryl-fluoride).

Androcur (acétate de cyprotérone)

Cyprotérone est un antiandrogène (ie, il supprime l’action de la testostérone (et de son métabolite la dihydrotestostérone ) sur les tissus). Il agit en bloquant androgènes récepteurs androgènes qui empêche de se lier à eux et supprime l’hormone lutéinisante (ce qui réduit les niveaux de testostérone).  Ses principales indications sont le cancer de la prostate

implants de stérilisation Essure

L’association Resist va engager une procédure collégiale en justice à l’encontre du laboratoire Bayer, qui commercialise les implants de stérilisation Essure. Plus de 400 dossiers de femmes victimes d’effets secondaires ont été remis à l’avocat.
« On a 40 ans mais un corps de femmes de 80 ans. » Ce constat est celui de Marielle Klein, la présidente de l’association Resist (Réseau d’entraide, de soutien et d’informations sur la stérilisation tubaire), qui dénonce les effets secondaires d’Essure, une méthode de stérilisation médicale commercialisée en France depuis 2002.
Cette association, qui compte 1 300 adhérents, va engager début septembre 2017 une action de groupe à l’encontre du laboratoire Bayer Healthcare pour défaut d’information. Elle lui reproche de ne pas avoir suffisamment mis en exergue les risques liés aux composants d’Essure, « notamment des métaux lourds très allergènes, comme le nickel ou le chrome », explique l’avocat Me Charles Joseph-Oudin.
 
Ces petits implants de stérilisation féminine en forme de ressort, commercialisés par Bayer sont contestés par certaines femmes, notamment en France et aux Etats-Unis, en raison d’effets indésirables parfois graves survenus après leur implantation (saignements, douleurs, forte fatigue, réaction allergique, dépression…).
 
LUNDI 18 SEPTEMBRE 2017 -L’ANSM annonce le retrait définitif par Bayer du dispositif Essure
 

touche pas à ma prostate !

Plus d’infos
 
Les traitements : Ceux-ci peuvent avoir un effet iatrogène immédiat ou secondaire (induits par certains traitements médicamenteux ou non) en altérant la fonction sexuelle et / ou la qualité de vie.
 
Enantone, Décapeptyl pour le cancer de la prostate et l’endométriose (traitement hormonal de synthèse)
Blog de l’association de victimes de tous les analogues agonistes GnRH.
Le traitement hormonal du cancer localisé de la prostate n’améliore pas la survieEnantone, Décapeptyl, Eligard, Viadur, Gonapeptyl, Zoladex, Suprefact, Lucrin, Lupron ou tout autre médicament de la classe des analogues agonistes GnRH (aussi appelés agonistes LHRH).
 
la dernière méta-étude de Harvard 2006 sur plus de 70.000 cas; étude qui compare par ailleurs castration chirurgicale et castration chimique pour aboutir à la conclusion que les effets ne sont pas du tout les mêmes, et qu’il y a un très fort risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité qui n’est pas constaté dans le groupe ayant subi une orchidectomie.
 
une récente recherche paru dans la revue scientifique Nature qui démontre que les médicaments anticancéreux contre la tumeur de la prostate favorise la maladie au lieu de la combattre (Treatment-induced damage to the tumor microenvironment promotes prostate cancer therapy resistance through WNT16B http://www.nature.com/nm/journal/v18/n9/pdf/nm.2890.pdf).
 
Je ne suis pas le premier à déconseiller ce dépistage. La Haute autorité de santé l’a fait avant moi. Ce que je veux, à l’occasion de la Journée européenne du cancer de la prostate, qui a lieu aujourd’hui, c’est comprendre pourquoi on continue à dépister. Cela fait des années qu’on sait que ces traitements ne sont pas efficaces. Cinq millions de tests sont effectués chaque année, 20 000 hommes se font opérer et 80 % d’entre eux deviennent impuissants ou incontinents. Et la mortalité ne baisse pas.
 
 Une analyse d’études randomisées de dépistage à grande échelle montre que 20% des cancers du sein dépistés par mammographie, jusqu’à 60% des cancers de la prostate dépistés par dosage du PSA et autour de la moitié des cancers du poumon dépistés par radiographie et analyse des expectorations relèvent du surdiagnostic
 
Il est possible que le résultat du taux de PSA soit élevé quand il n’y a aucune présence de cancer
 
Dans la seule grande étude évaluant le dépistage : il y a eu plus d’hommes morts d’un cancer de la prostate dans le groupe auquel le dépistage a été proposé, que dans celui non incité à se dépister
 
Cette situation a conduit la Haute Autorité de Santé à ne pas recommander ce dépistage en routine
 
il conclut maintenant qu’un taux élevé de PSA serait surtout le signe d’une augmentation bénigne de la taille de la prostate. et que le test entraîne inutilement des milliers de chirurgies qui visent à enlever de minuscules cancers qui pourraient être sans
 
Cancer localisé de la prostate chez l’homme âgé, l’abstention thérapeutique est-elle le meilleur choix ?
 
aucune preuve déterminante allant dans le sens d’une réduction de la mortalité grâce au dépistage

Dysfonction sexuelle féminine

pas moins de 43% des femmes américaines entre 18 et 59 ans souffrent de dysfonction sexuelle (1) , les variations de la norme se transforment en maladies. Dans cette étude, 27-32% des femmes dans les différentes catégories d'âge ont signalé un manque d'intérêt de sexe, comparativement à 13-17% des hommes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.