diabète sur ordonnances

diabète définition

diabète type 1 : une glycémie (taux de sucre dans le sang) supérieure à 1,26 g/l à jeun ou 7 mmols (la valeur normale étant comprise de 0,8 et 1,10 g/l , de 1,10 à 1,25 on parle d’intolérance au glucose)= foutaise puisque le vrai taux est de 1,4 !
dibète type 2 : Autrefois appelé diabète non insulinodépendant (ou diabète de l’âge mûr), ce diabète survient classiquement chez l’adulte de plus de 40 ans présentant, dans 80 % des cas, une obésité ou du moins un excès pondéral.
 
Par exemple, un taux de sucre sanguin à jeun de 130 n’a pas été considéré comme le diabète avant 1997, mais il est maintenant. Et ces chiffres sont en constante évolution dans un sens: le sens de l’étiquetage de plus en plus de gens comme anormale. Le problème est que ces patients nouvellement créées qui bénéficieraient le moins de l’intervention. Pourtant, ils sont confrontés à peu près la même quantité de dommages causés par l’intervention. En d’autres termes, l’effet net de l’intervention peut être mal. Par exemple, comme nous l’avons appris récemment dans le diabète, tout en essayant de déplacer les gens avec des sucres de sang modérément élevées vers «normale», le taux de mortalité a augmenté.

Quelques médicaments pouvant provoquer le diabète :
Le produit le plus régulièrement responsable est la cortisone ou ses dérivés. Qu’elle soit administrée par voie orale, par injections ou par infiltrations la cortisone est à la source de beaucoup de diabètes. Heureusement, le plus souvent, le diabète disparaît lorsque l’effet du médicament s’atténue. Mais quelquefois le diabète est définitif.
La pilule contraceptive a été accusée dans certains cas
Les médicaments antiépileptiques
Les chimiothérapies anticancéreuses
Certains diurétiques.

Comment la surveillance du taux de glycémie peut nuire à notre système de santé
La vérification du taux de glycémie est une pratique essentielle chez les diabétiques insulinodépendants, c’est-à-dire chez les personnes qui sont nées avec la maladie ou chez qui elle est apparue pendant l’enfance.
Toutefois, 80 pour cent des diabétiques sont atteints du diabète de type deux, qui se développe généralement à l’âge adulte et nécessite un contrôle du taux de glycémie par la pratique de l’exercice physique et une modification du régime alimentaire.
Certains médicaments peuvent contribuer à prévenir les complications liées au diabète, mais est-ce le cas d’une vérification fréquente du taux de glycémie? La réponse est non, selon l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé, qui a publié l’année dernière un rapport indiquant qu’une vérification trop fréquente du taux de glycémie est inutile et peut même être nuisible.
 
Lors du jeûne, la glycémie baisse, parfois considérablement… Dans ce contexte, pourtant, cette baisse ne s’accompagne pas d’anomalie de fonctionnement du cerveau parce qu’un autre carburant que le glucose prend le relais pour assurer les besoins métaboliques du cerveau au cours du jeûne : les corps cétoniques (acétone, acétoacétate et bêta-hydroxybutyrate), produits par le foie à partir des acides gras des tissus graisseux.) Le temps nécessaire à la mise en jeu de la production de corps cétoniques au cours du jeûne est très variable, moins d’une heure chez le nouveau né, quelques heures chez l’enfant, 24 heures chez l’adulte. Aussi le soleil fait baisser la glycémie… Le jeûne et le soleil ne sont pas brevetables !

anti-cholestérol et diabète sur ordonnances

La prise de statines augmenterait le risque de développer un diabète, selon une nouvelle étude réalisée par un groupe international de scientifiques.
Faut-il prescrire une statine ou un autre médicament anticholestérol aux diabétiques ? Certains répondent oui sans hésitation. D’autres sont un peu plus nuancés : ils disent oui mais seulement après 50 ans, d’autres sont plus agressifs et disent oui mais après 40 ans. Tous sont à peu près d’accord pour dire que les seuls médicaments efficaces pour protéger les diabétiques sont les statines. Ont-ils de solides arguments scientifiques ? La réponse est NON ! Suivez le guide…..
Prescrire une statine dans la perspective de prévenir les complications du diabète pourrait même constituer une erreur médicale puisque certaines statines ont été accusées d’augmenter la résistance à l’insuline et même, de façon très significative, le risque de développer un diabète franc (13).
Une question s’impose à l’issue de cette analyse : comment, face à la négativité des données scientifiques, peut-on faire croire à la communauté médicale (et aux patients) exactement le contraire de ce que les faits montrent ?

anti-cholestérol
Dangers et escroqueries

Effet Diabétogène des statines
Une étude observationnelle finlandaise parue dans Diabetologia relève une hausse du risque de diabète de 46% sous statine en population générale masculine, la plus forte hausse jamais rapportée.

bêta-bloquants, antihypertenseurs et diabète sur ordonnances

Les bêta-bloquants, des médicaments pour traiter l’hypertension artérielle peuvent augmenter le risque de développer un diabète de 50 %

Les dangers des Bêta-bloquants
vertiges, faiblesse, problèmes de respiration, insomnie, nausées, crampes abdominales, la perte de la libido et la dépression, cholestérol, diabète

Les ß-bloquants peuvent être à l’origine de divers effets indésirables :
L’insuffisance cardiaque est une contre-indication relative à l’utilisation des ß-bloqueurs. augmentation des triglycérides; augmentation du cholestérol et des VLDL (very low density lipoproteins); majoration de l’hypoglycémie chez les diabétiques. risque majoré de développer un diabète de type II chez les hypertendus traités pendant plusieurs années par ß-bloqueurs.

beta-bloquant : impuissance, diabete
Un des effets secondaires des bêta-bloquant qui est le plus pénible pour les hommes est la dysfonction érectile ou impuissance. Risque accru de développer un diabète de type 2

escroqueries et dangers
 
Diurétiques, un des médicaments plus couramment prescrits pour le traitement de l’hypertension, provoquent une augmentation de concentration dans le diabète. (British Medical Journal 1994 : 308:855.)
 
Certains antihypertenseurs, pour contrôler l’hypertension artérielle, comme la nifidipine, qui partage une certaine structure de similarité avec Vacor.

antidépresseurs et diabète sur ordonnances

Les analyses ont montré que le risque de diabète a presque doublé chez les patients qui ont utilisé les deux types de thérapies en même temps, les antidépresseurs tricycliques (TCA) et des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine.
Le recours continu aux antidépresseurs (à chaque consultation semestrielle) multipliait ainsi par 2,34 le risque chez les participants du groupe placebo et par 2,48 dans le groupe de modification du mode de vie.
 
L’utilisation d’antidépresseurs augmente considérablement le risque de développer un diabète de Type 2, selon une étude menée par un chercheur de l’Université de l’Alberta, Canada et publié dans la revue Diabetes Research & Clinical Practice.
Dangers potentiellement mortels, drogues et dépendance
La dépendance et les symtômes de sevrage à l’égard des antidépresseurs a été reconnue depuis le début des années 1960
Les antidépresseurs sont inéfficaces

neuroleptiques, neuroleptiques cachés et diabète sur ordonnances

Zyprexa – Risperdal – Abilify – Clozari tue les  personnes âgées
Les personnes âgées ne sont pas les seuls à risquer la mort. Les professionnels de la santé mentale ont longtemps observé, mais il garde le silence sur le fait que les patients à qui l’on a prescrit les nouveaux antipsychotiques sont en train de mourir à cause de la drogue d’insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral, et d’autres maladies physiques chroniques invalidantes, telles que le diabète.

Zyprexa liées au diabète, l’hyperglycémie
Zyprexa (olanzapine), prescrit pour le traitement de la schizophrénie et la manie bipolaire, a été liée à des effets secondaires graves

neuroleptique : l’histoire
2003 Les neuroleptiques de deuxième génération sont à l’origine d’un risque plus grand d’obésité, d’hyperglycémie, de diabète et de pancréatite.

Neuroleptiques
« Nous croyons qu’une pratique plus rationnelle de la psychiatrie éliminerait l’usage d’une médication si dangereuse. »
mépronizine, donormyl, noctran, théralène, vastarel, nozinan, phénergan, tanganil, vogalène, agréal, primpéran…

antidépresseurs
« Reconnus pour être similaire à des neuroleptiques (anti-psychotiques) ils induisent les mêmes effets secondaires. »

les benzodiazépines, somnifères et le diabète sur ordonnances

les tranquillisants, benzodiazépines et barbiturique sont potentiellement diabètogène
D'autres médicaments qui doivent être étudiées comme potentiellement diabétogène comprennent la pénicilline antibiotiques, céphalosporines et l'érythromycine, les tranquillisants de benzodiazépine et les barbituriques; ainsi que l'ocytocine, de l'ergométrine et du paracétamol (un analgésique).
 
« les médecins portent la responsabilité du crime qui consiste à avoir produit des milliers de toxicomanes » dr H M Shelton

vaccins et diabète

le vaccin HIB provoque le diabète type 1
Il est étonnant de voir comment la manipulation des statistiques permet d’accorder un laissez-passer aux vaccins. En voici un exemple : une étude affirme qu’il n’y a aucune augmentation du diabète de type 1 statistiquement significative après la vaccination HiB. Une lecture attentive des chiffres documente cependant une histoire complètement différente.

Une nouvelle étude revue par des pairs établit un lien fort entre le diabète de type 1 induit par les vaccins et l’autisme
Le vendredi 12 juillet, la société Classen d’Immunothérapies a envoyé un communiqué de presse au sujet d’une nouvelle étude revue par les pairs qui a été publiée dans la dernière édition en libre accès des Scientific Reports (Volume 2, Issue 3, 2013) et qui lie l’épidémie d’autisme à l’épidémie de diabète de type 1 liée aux vaccins.

Autisme & diabète après un vaccin: des parents déposent plainte en Italie
Vérifier l’existence d’un lien de causalité entre l’administration du vaccin pédiatrique contre la rougeole, les oreillons et la rubéole et des réactions de type autistique ou autres, comme par exemple le diabète sucré. Au lendemain de la plainte des parents de deux mineurs qui ont été diagnostiqués autistes, et dont l’autisme est apparu après le vaccin, le parquet de Trani a ouvert une enquête.

Beaucoup de vaccins peuvent provoquer des états de choc, des convulsions, des diabètes de type 1, de l’asthme et des décès. Il est également possible qu’il y ait des liens entre le vaccin ROR, le diabète juvénile et l’autisme, bien que la chose n’ait pas été démontrée formellement. Les vaccins sont aussi liés au Syndrome de la Guerre du Golfe, etc., etc.

50% des médicaments psyché ont besoin des 2D6 pour métaboliser, xx qui est reconnu comme étant métaboliseurs lents, 2D6 manquantes ne devraient pas être vaccinés

Autres médicaments qui provoquent le diabète

Quelques médicaments pouvant provoquer le diabète : Le produit le plus régulièrement responsable est la cortisone ou ses dérivés. Qu’elle soit administrée par voie orale, par injections ou par infiltrations la cortisone est à la source de beaucoup de diabètes. Heureusement, le plus souvent, le diabète disparaît lorsque l’effet du médicament s’atténue. Mais quelquefois le diabète est définitif. La pilule contraceptive a été accusée dans certains cas Les médicaments antiépileptiques Les chimiothérapies anticancéreuses Certains diurétiques.

Diurétiques, un des médicaments plus couramment prescrits pour le traitement de l'hypertension, provoquent une augmentation de concentration dans le diabète. (British Medical Journal 1994 : 308:855.)

Alloxan et l’antibiotique streptozocine, deux des produits chimiques les plus connus susceptibles d’endommager les cellules bêta pancréatiques, responsables de la production d’insuline. Vacor, un poison de rat, a également signalé causer un diabète insulinodépendant chez les humains qui ont survécu à l’exposition. Il existe une certaine similitude structurelle entre la composition chimique des trois médicaments, et les trois contiennent une structure avec une affinité pour la liaison avec du zinc, ce qui pourrait causer des problèmes avec la production d’insuline (voir l’histoire principale) .Dapsone (utilisé pour traiter la lèpre) et la pentamidine Iséthionate, administré aux patients atteints de sida souffrant de pneumonie. Ces médicaments sont chimiquement similaires aux diurétiques frusemide et chlorthiazide, deux médicaments associés à l’apparition du diabète, qui sont eux-mêmes structurellement similaires aux diurétiques thiazidiques et aux groupes sulfonamide de médicaments (comme une composante de Septrin, voir p10).

médicaments pour le diabète

médicaments pour le diabète que la revue prescrire souhaite voir interdits (01/13)
la saxagliptine (Onglyza®), la sitagliptine (Januvia®, Xelevia®) et la vildagliptine (Galvus®) ; l’orlistat (Xenical® ou autre).
 
Antidiabétiques : Byetta (Lilly), Victoza (NovoNordisk), 8 Gliptines : Galvus et Eucrers (Novartis), Januvia et Janumet (MSD), Xanuvia et Velmétia (Pierre Fabre), Trajenta et Onglyzia (Boehringer), 2 glitazines : Actos et Compecta (Takeda

LYXUMIA / lixisenatide
Coup de tonnerre dans le diabète ! Le 11 septembre 2013 la firme française Sanofi retire subitement sa demande d'autorisation aux Etats-Unis de son dernier médicament antidiabétique le lixisenatide, un médicament pourtant autorisé en Europe sous le nom de LYXUMIA.

La saxagliptine, commercialisée en France en 2010 sous le nom d’Onglyza
il apparaît qu’Onglyza expose aussi certaines personnes à des réactions allergiques sévères pouvant entraîner la mort ou à une pancréatite aiguë !

PIOGLITAZONE (Actos®)
Risque de cancer de la vessie, l’Afssaps met en garde – Afssaps

Les médias ont déjà dénoncé l’inefficacité et les effets dangereux du Victoza
ce médicament est connu pour provoquer des inflammations du pancréas, des réactions allergiques, des maux de crâne (très fréquents), des vomissements (très fréquents également), mais surtout le cancer de la thyroïde.
qui expose au cancer de vessie sans avantage sur d’autres médicaments du diabète
Les médicaments antidiabétiques de la liste des 59 surveillés par l’Afassaps
Ce retrait fait suite aux recommandations de l’Agence européenne du médicament (EMA) qui a conclu que le rapport bénéfice/risques de la rosiglitazone était défavorable en raison de l’augmentation du risque cardiovasculaire.
Les patients prenant Avandia ont plus de 66 pour cent de crises cardiaques, 39 pour cent de plus les accidents vasculaires cérébraux et de 20 pour cent de plus de décès liés à des problèmes cardiovasculaires
La rosiglitazone a fait l’objet d’une controverse considérable depuis 2007, quand une analyse de 42 études publiées a conclu que le médicament peut accroître considérablement le risque de crises cardiaques et d’autres événements cardiovasculaires
diabete ,AVANDIA® : 83.000 accidents cardiaques aux USA, une agence du médicament en coma dépassé
Avandia augmenterait de 43 % le risque d’être victime d’un infarctus du myocarde
Risque de pancréatite multiplié par 6,8 chez les patients sous sitagliptine et par 11,8 chez les patients sous exenatide.
Risque de cancer du pancréas multiplié par 2,4 chez les patients sous sitagliptine et par 2 chez les patients sous exenatide.
Risque de cancer de la thyroïde multiplié par 3,4 chez les patients sous sitagliptine et par 7,6 chez les patients sous exenatide.

Le Conseil d’Etat a en effet d’abroger la recommandation de la Haute Autorité relative aux bonnes pratiques de prise en charge du diabète de type 2 par les médecins.
Trois études renforcent les vieux soupçons. Arznei-Telegramm demande le retrait du marché.
Le soupçon d’effet cancérigène, de cancérogénicité existait avant même que le médicament soit mis sur le marché.

STATINES ET DIABETE ! NOUVELLE ALERTE : INTENSE "ENFUMAGE" EN COURS !
les statines ne protègent pas les diabétiques contre l'infarctus du myocarde et l'accident vasculaire cérébral ...
rapport qui montre que le risque de cancer de la vessie augmente d’une manière générale de 22 %, et même de 75 % pour les traitements à dose élevée de pioglitazone, la molécule mise en cause.


Risque potentiel de cancer associé à la prise de Lantus/Optisulin (insuline glargine)
Alerte afssaps 

Belviq
La fiche d'information du Belviq à destination des patients devrait effrayer suffisamment pour dire, « Sans façon, toubib », lorsqu'il propose de le prescrire. Les avertissements sur la fiche du remède incluent :
Syndrome sérotoninergique ou syndrome malin des neuroleptiques : Ce sont des effets mortels provoqués par les drogues psychoactives. La fiche indique, « administré associé à d'autres agents sérotoninergiques ou antidopaminergiques, l'innocuité n'a pas été établie. »
Cardiopathie valvulaire : C'est la même affection qui a entraîné le retrait d'un autre médicament pour maigrir, le Fen-Phen. La fiche avertit : « Si des signes ou symptômes se manifestent pensez à arrêter le Belviq et vérifiez si l patient n'a pas éventuellement une valvulopathie. »
Troubles cognitifs : La fiche indique, « Peut causer des troubles de l'attention ou de la mémoire. » Elle déconseille ensuite l'usage de machines dangereuses.
Troubles psychiatriques : Cela signifie que vous pourriez être qualifié de dépressif, schizophrène ou maniacodépressif, ou d'un tas d'autres qualificatifs psychiatriques parce que vous prenez du Belviq. Imaginez le monde de souffrance dans lequel vous seriez si vous atterrissiez dans un établissement psychiatrique.
Pensées suicidaires : Ça ne devrait guère surprendre, puisque les idées de suicide ou carrément se suicider - ou zigouiller autrui - sont l'un des effets indésirables des autres spécialités qui mettent le souk dans la sérotonine. [ndt : Le mélange machines dangereuses et Belviq étant déconseillées, il n'y aura ni suicide, ni massacre à la tronçonneuse. Heureusement !]
Usage de remèdes antidiabétiques : Le Belviq n'a pas été étudié chez les gens qui prennent de l'insuline, mais la FDA a homologué ce médicament expressément pour usage chez les diabétiques !

Les risques cardiaques des médicaments hypoglycémiants négligées dans les essais cliniques
Pourquoi insuffisance cardiaque non plus rigoureusement évaluée dans les essais cliniques de médicaments antidiabétiques? Dans une opinion personnelle, publié dans la revue The Lancet le diabète et l'endocrinologie, le professeur John McMurray de l'Université de Glasgow et ses collègues examinent la preuve que les hospitalisations pour insuffisance cardiaque est l'une des complications les plus courantes et pronostique importants de diabète. En outre, en plus de preuves montrent que certains médicaments hypoglycémiants augmentent le risque d'insuffisance cardiaque. Pourtant, l'insuffisance cardiaque est rarement considéré comme un résultat clé, ou même une partie des résultats cardiovasculaires composites, dans des essais cliniques de médicaments hypoglycémiants.

diabète type 2 : L’insuline « pourrait faire plus de mal que de bien »
Le 1er juillet 2014, l’un des grands quotidiens de la médecine conventionnelle aux Etats-Unis, « Medical News Today », a publié un article intitulé « Le traitement à l’insuline contre le diabète de type 2 “pourrait faire plus de mal que de bien”. »

essais négatifs pour les anticholestérols chez les diabétiques
Fibrates et diabète : aïe aïe aïe, Statines et diabète : c'est pire

Byetta a produit des niveaux dangereux de sucre dans le sang chez 70% de ceux qui en prennent.
Avant de prendre Byetta, Victoza, Onglyza, ou Januvia veuillez lire la nouvelle recherche qui montre qu'elles, et probablement tous les médicaments incrétines, causent une croissance cellulaire anormale sévèrement dans le pancréas et les tumeurs précancéreuses.

insuline : votre tueur silencieux
Cette maladie sous-jacente est un grave déséquilibre du système endocrinien qui détruit notre capacité à métaboliser les aliments. Les résultats de déséquilibre dans les niveaux élevés de certaines hormones de contrôle comme le corps s'efforce de corriger un problème systémique qu'il ne peut pas résoudre avec les toxines connues dans l'approvisionnement alimentaire et sans les éléments essentiels manquants de la nutrition.

Les médicaments pour le diabète vont te tuer rapidement
Si vous êtes diabétique et que vous souhaitez obtenir en bonne santé et vivrent plus longtemps, oubliez les pilules. Ils vous tueront plus vite que la maladie. Éviter le complexe médico-industriel

Stimulent la sécrétion d’insuline par le pancréas tout au long de la journée
Ils peuvent être prescrits seuls ou en association avec les biguanides
La plupart des sulfamidés sont des agents anti-microbiens. De structure moléculaire proche de l’acide para-aminobenzoïque
 

liens : "on peut guérir du diabète"

Guérir du diabète de type 2, c’est possible : On peut guérir du diabète de type 2. La preuve? Plusieurs patients y sont parvenus. La recette est simple bien que sa mise en œuvre puisse s’avérer plus compliquée: améliorer sa condition physique, manger différemment, perdre du poids, etc. Tel est le message fort que veut faire passer Grégoire Lagger, collaborateur scientifique au Département de santé et médecine communautaires (Faculté de médecine) dans son dernier livre Guérir du diabète de type 2 (Editions Ovadia, 2014, 330 p.)

Un régime draconien, très faible en calories, peut éliminer le diabète de type 2 en quatre mois : 15 personnes obèses diabétiques ont été observées par les chercheurs. Pendant quatre mois, elles ont suivi un régime de 500 calories par jour. Après l’étude, on a constaté qu’elles s’étaient débarrassées de leur dépendance à l’insuline et avaient également réduit la graisse autour de leur cœur.

Cette méthode était plus efficace que des médicaments, mais elle n’est pas pour tout le monde. Il est impératif de consulter son médecin avant.
« C'est frappant de voir comment l'intervention relativement simple d'un régime très réduit en calories peut soigner le diabète de type 2. De plus, ces effets perdurent à long terme, illustrant le potentiel de cette méthode. Les changements de comportements au quotidien pourraient avoir des effets plus importants sur le coeur de ces patients que le recours aux médicaments », mentionne le directeur de l’étude, Sebastian Hammer.

Le Diabète peut se guérir
Pour se débarrasser du Diabète, il faut : - Arrêter le traitement hypoglycémiant.
- Eliminer tous les aliments raffinés (pain blanc, pâtes, riz blanc, sucre…) et tous les plats préparés industriels.
- Manger des légumes crues dans son alimentation pour au moins1 repas sur les 2 (par exemple une bonne salade, tomates, oignon, persil, ciboulette fraiche de votre jardin, carottes, choux rouges, radis, jeunes pousses d’épinards…).
- Avoir une activité physique régulière....


Le diabète : Le gérer-le guérir
Les mécanismes du diabète. Deux types de diabète. La compréhension selon la médecine chinoise. L'approche du diabète est à double détente. Peut-on guérir du diabète ? Les différents sucres. L'index glycémique. Quels aliments choisir ? Les actions générales immédiates pour se prémunir ou guérir le diabète. Perdre du poids. Modifier son alimentation. Bouger. Prendre des compléments alimentaires. L'équilibre acido-basique. Le fléau des pays riches. La paix thérapeutique. Chassons les effets du stress. Attention aux radicaux libres. Nettoyer son organisme. Quelques adjuvants d'aide. Le symbolisme du diabète. Les chemins de guérison.

Le Diabète peut se guérir - Témoignage d'une diabètique grâce à Danièle Starenkyj et son livre
"Ma plus grande prise de conscience c’est fait avec un livre qui m’a beaucoup marqué de Danièle Starenkyj: Le mal du sucre, et j’ai alors tout compris. Je savais ce qui me restait à faire, réaprendre à bien m’alimenter, gérer mon stresse, mieux dormir, prendre l’air et faire de l’exercice. En réalité cette maladie (diabète) a été une bénédiction, elle m’a ramènée à une meilleure hygiène de vie en m’a reconnectant avec mon corps et avec la nature."
 
Docteur en Naturopathie

justice

avocats, class action, condamnations…

diabéte, pancréatite et zyprexa
8.000 procès en cours, y compris les cas dans lesquels des personnes sont mortes de coma diabétique aiguë ou d’une pancréatite,

Eli Lilly ; « société dont les normes éthiques sont identiques à celles d’un criminel de droit commun. »
» les neuroleptiques atypiques comme le Zyprexa tuent quelques 62000 personnes par an dans des utilisations non approuvées

Glaxo consent à 250 M $ de règlement Avandia
GlaxoSmithKline s’est engagée à verser plus de 250 millions de dollars pour résoudre environ 5.500 réclamations liées à son médicament contre le diabète Avandia

avandia class action lawsuits (procès en class action)
recherche

actos class action lawsuits (procès en class action)
recherche

januvia procès
Pancréatite aiguë , Pancréatite hémorragique,  Pancréatite nécrosante,  Vascularite cutanée,  Mort

januvia class action (procès class action)
recherche

beytta class action
recherche

justice pour les victimes des benzodiazépines et psychotropes
blog France

médicaments et escroquerie au taux de glycémie pour traiter le diabète

Anciennemenent au dessus de un gramme 20, c’est maintenent au dessus d’un gramme 10 afin de doubler le chiffre d’affaire.

escroquerie aux taux de glycémie (1,40 à 1,26) pour vendre des médicaments

LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES: ARNAQUES ET ESCROQUERIES (dont le diabète)

Mediator et Avandia, une guerre de la communication

le diabète peut se guérir

nouveaux antidiabétiques, beaucoup moins éfficaces, beaucoup plus dangeux et 20 fois plus cher

les anti-cholesterol provoquent le diabète

Les anti-diabétique sont dangereux et on peut guérir du diabète

Guérison de diabète Type 2 sans médicament : témoignage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.