Les médicaments provoquent les maladies qu'ils sont censés soigner

Céphalées chroniques quotidiennes par abus (de prescrition) médicamenteux (CCQ)
Les céphalées par abus médicamen-teux (CAM) se caractérisent par lasurvenue de maux de teˆte quotidiensou quasi quotidiens chez une per-sonne utilisant de façon répétée des antimigraineux de crise ou d’autres antalgiques. Cette pathologie reste méconnue,aussi bien du public que des médecins, et lediagnostic est poséen moyenne apre`s 10 ansde surconsommation médicamenteuse.
 
de médicaments couramment utilisés pour le traitement de l’ostéoporose ont été trouvée pour rendre les os plus faibles.Dans une étude réalisée par des scientifiques de l’Imperial College de Londres, l’utilisation de ces médicaments a été associée au développement de « microfissures » dans l’os. Significativement, les os des patients qui prennent ces médicaments, avaient un plus grand nombre de ces fissures et moins de résistance mécanique que ceux qui n’en n’ont pas pris. .
 
...Je savais que je devais arrêter de prendre ces médicaments! Mais quand j’ai essayé, la production d’acide, qui avait été inhibée depuis si longtemps, est devenue comme folle, produisant plus d’acide que jamais. Je n’ai jamais tant souffert dans ma vie… (sauf de la sciatique)
 
A long terme les anticholinergiques peuvent provoquer une dependance physique (spasme...) et provoquer des troubes parkinsonien irréversible

La scopolamine fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)4. La scopolamine est utilisée pour lutter contre la maladie de Parkinson.
 
Mais plus vous les prenez plus ils augmentent votre anxiété et perturbent votre sommeil.
 
un grand nombre de médicaments psychiatriques administrés peut provoquer ou augmenter la dépression et les tendances suicidaires. Mais dans la littérature spécialisée médicale et pharmacologique, il ya de nombreux rapports sur les effets dépressifs de médicaments psychiatriques. En particulier les neuroleptiques, médicaments dits antipsychotiques, initient souvent la dépression et le suicide.
 
les médicaments sont parmi les premières causes d’avc et de maladies cardiovasculaires
par le dcteur michel de Lorgeril

médicaments : ils sont "dangereux, inefficaces, provoquant exactement ce qu'ils sont censer traiter"

Cancer

Après plusieurs années, certains patients développent une autre forme de cancer à la suite de leur traitement par chimiothérapie et la radiothérapie
 
Faire ce type de traitement,c’est comme de faire exploser une bombe au napalm pour tuer des araignées
 
la chimiothérapie fait beaucoup, beaucoup plus de mal que de bien
 
Une équipe comprenant des chercheurs du BIDMC a montré que les cellules cancéreuses mortes et mourantes générées par la chimiothérapie et la thérapie ciblée contre le cancer déclenchent paradoxalement une inflammation qui favorise une croissance tumorale agressive .
 
Certains types de chimiothérapies (chimiothérapies) ont été associés à différents types de cancers secondaires. Les cancers les plus souvent liés à la chimiothérapie sont le syndrome myélodysplasique (SMD) et la leucémie myéloïde aiguë (LAM) . Parfois, MDS se produit d'abord, puis se transforme en AML. La leucémie lymphocytaire aiguë (ALL) a également été liée à la chimiothérapie. La chimiothérapie est connue pour être un facteur de risque plus important que la radiothérapie pour provoquer la leucémie.
Le risque augmente avec des doses de médicament plus élevées, un temps de traitement plus long et une intensité de dose plus élevée (plus de médicament administré sur une courte période de temps). Des études ont montré que le risque de leucémie commence à augmenter environ 2 ans après le traitement avec des agents alkylants, devient le plus élevé après 5 à 10 ans, puis diminue.
 
Il existe de nombreux cancers secondaires, mais seulement une fraction est causée par le traitement du cancer.
...on sait que le tamoxifène, un composé de traitement hormonal, augmente le risque de sarcome utérin et de cancer de l'endomètre.
 
La chimiothérapie pourrait causer la propagation du cancer et devenir plus mortelle, selon de nouvelles recherches.
 
Les traitements de chimiothérapie sont également cancérigènes. Oui, cancérigène. Rappelez-vous, un cancérogène est un facteur qui augmente les chances de développer un cancer.
 
Les scientifiques ont constaté que, tout en réduisant les tumeurs, la chimiothérapie ouvre une porte d'entrée pour que les cellules du cancer du sein se répandent dans le sang et d'autres parties du corps.
 
Il y a quelques semaines (le 10 Juillet 2010), le Seattle Times a rapporté l’histoire de Sue Crump, une pharmacienne de vingt ans d’ancienneté qui a passé beaucoup de temps à délivrer des médicaments de chimiothérapie. Sue est décédée en Septembre d’un cancer du pancréas, et une de ses dernières volontés, c’est que la vérité soit racontée comment son «exposition sur le lieu de travail» à la chimiothérapie toxique a causé son propre cancer. Mais je ne suis pas surpris, l’êtes-vous ? Après tout, l’un des effets secondaires de la chimiothérapie est qu’il cause le cancer !
 
En d'autres termes, même si la chimiothérapie «rétrécit les tumeurs», elle répand également le cancer dans tout le corps , fonctionnant comme une sorte d'activation du cancer futur (ce qui revient à générer des affaires récurrentes pour l'industrie du cancer).
 
le tamoxifène qui multiplierait de deux à sept fois la fréquence du cancer de l’endomètre, muqueuse qui tapisse l’utérus
 
risque accru de cancer de l'utérus incidence et de mortalité.
 
vidéo
 
deux médicaments utilisés en chimiothérapie provoquent le développement de nouvelles tumeurs, et non pas le contraire : Ces médicaments, le Glivec et le Sutent (principes actifs, imatinib et sunitinib), ont un effet démontré pour réduire la taille de la tumeur. Cependant, ils détruisent de petites cellules peu étudiées jusqu'à présent, les péricytes, qui maintiennent sous contrôle la croissance de la tumeur. Libérée des péricytes, la tumeur a beaucoup plus de facilité à s'étendre et à « métastaser » dans d'autres organes. Les chercheurs de Harvard considèrent donc maintenant que, bien que la tumeur principale diminue de volume grâce à ces médicaments, le cancer devient aussi beaucoup plus dangereux pour les patients ! (Cancer Cell, 10 juin 2012
 

la chimiothérapie provoque le cancer

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

"La chimiothérapie augmente les risques de migration des cellules cancereuses vers d'autres parties du corps. La maladies est appelée cancers métastasiques et est la forme la plus létale."

Antidépresseurs et dépression

Maintenant la dépression chronique induite par Antidépresseur a un nom : dysphorie tardive
 
Pour l'abolition du suicides causés par les antidépresseurs
 

hypertension

Les médicaments contre l’hypertension en question
Les médicaments contre l'hpertension provoquent de l'hypertension ?
 
Les médicaments bêta-bloquant sont maintenant considéré comme dangereux pour la santé publique
De nouvelles preuves montrant que les médicaments bêta-bloquants augmentent le risque des patients d'AVC, de crises cardiaques et le diabète a conduit à 2 millions de Britanniques être retiré de la drogue pour la pression artérielle.
 

Vaccins

Selon un nouvel article publié dans le numéro d’avril de l’ « Indian Journal of Medical Ethics », le vaccin contre la polio semble provoquer une maladie cliniquement semblable à la polio et qui est deux fois plus meurtrière que cette dernière. Il avait d’ailleurs été demandé que le programme d’éradication de la poliomyélite soit arrêté.
 
Le nord du Nigeria est actuellement frappé par une nouvelle flambée épidémique. Cette dernière n'est pas due au poliovirus sauvage, mais aux campagnes de vaccination en cours.
 
créent les maladies qu’ils sont censés soigner ou en créent d’autres, mais n’ont jamais guéri.
 
Une nouvelle étude publiée dans l’ « Indian Journal of Medical Ethics » examine les taux de cancer du col de l’utérus chez les femmes en Suède, et découvre un lien entre l’augmentation des taux de cancer du col de l’utérus chez les femmes de 20 à 49 ans, au cours de la période de deux ans 2014-2015. Ce qui correspond à l’augmentation, quelques années plus tôt, des taux de vaccinations dans ce groupe de population lorsque les vaccinations de masse contre le HPV ont commencé en Suède.
 
Les résultats de leur étude ont fait apparaître que, non seulement le vaccin PCV13 ne réduisait pas le risque de pneumonie, mais qu’il augmentait le risque chez les personnes vaccinées.
 

neuroleptiques, psychose , dépression et violence

neuroleptique : Déclencheurs de la psychose
mais aussi : les antidépresseurs, les tranquillisants, les anticonvulsivants, les antiparkinson, les analgésiques, les antibiotiques, les médicaments contre l’hypertension, ritaline…. 
 
L'étude portait sur 145 patients et les chercheurs ont signalé que, après 15 ans, 65% des patients atteints d'antipsychotiques étaient psychotiques, alors que seulement 28% de ceux qui ne recevaient pas de médicaments étaient psychotiques
 
Les traitements neuroleptiques sont fortement suspects de produire des crises psychotiques soit par syndrome de sevrage, soit par toxicité directe. Autrement dit le médicament supposé soigner la folie rend fou. Joanna Moncrieff a eu le courage de le montrer pour la clozapine dans cette étude
 
augmentation de 20 fois du taux de suicide chez les personnes diagnostiquées avec la schizophrénie depuis l'introduction des neuroleptiques.
 
Les neuroleptiques peuvent être une cause de violence en raison de la perturbation des neurotransmetteurs. La violence doit être considérée non seulement comme une indication de la façon dont profondément la schizophrénie / troubles bipolaires peut s’aggraver, mais comme un effet indésirable du traitement neuroleptique. Les gens qui sont métaboliseurs inefficaces sont susceptibles de subir des effets indésirables plus graves et devenir violent ou agressif. (Les neuroleptiques sont métabolisés par les enzymes du CYP450 1A2 egCYP450, 2D6 et 2C19. Un seul neuroleptique peut nécessiter une combinaison des enzymes du CYP450 pour métabolisation.)
Les effets secondaires incluent des symptômes parkinsoniens pour lesquels plus de médicaments sont prescrits qui peuvent causer (traitement induite) maladie iatrogène grave. Chez les personnes qui ne sont pas psychotique, ils peuvent en effet êtres déclencheur de psychose. Gain de poids grave, le diabète et les problèmes cardiaques peuvent également avoir des effets secondaires. Des bilans réguliers pour des signes d'effets indésirables doivent être effectuées. Ils ne sont pas «guérir» quoi que ce soit, mais changer la façon dont fonctionne l'esprit. Joanna Moncrieff de écrit un livre intitulé : Le mythe de la Cure chimique Mes ,eneuroleptiques
 
Crise de folie meurtrière : ces antipsychotiques dangereux et insufisament controlés
Si la fusillade de Newtown a relancé le débat sur les armes à feu, elle a aussi soulevé le problème des antipsychotiques. Le meurtrier, Adam Lanza, était sous Fanapt, un médicament controversé aux effets secondaires particulièrement lourds : agressivité, paranoïa, délire ou encore crises de panique....
En effet, le Fanapt, drogue acceptée par la Food and Drug administration (FDA) depuis 2009 était très controversée bien avant le drame de Sandy Hook. Au-delà des effets secondaires de type cardiaque, les effets indésirables signalés avec le médicament du jeune Adam étaient l’agitation et l’agressivité. Les accès maniaques ou de paranoïa avaient été rapportés ainsi que des désordres compulsifs, des impulsions incontrôlables et des dépressions profondes
 
Les taux de suicide à vie dans la schizophrénie traitée: 1875-1924 et 1994-1998 cohortes par rapport , par D. Healy, M. Harris, R. Tranter, P. éviscération, R. Austin, G. Jones-Edwards et Roberts AP, British Journal de psychiatrie, (2006), 188, 223 -228. Cette étude a révélé une augmentation de 20 fois du taux de suicide chez les personnes diagnostiquées avec la schizophrénie depuis l'introduction des neuroleptiques.  Cette étude documente la façon dont le taux de suicide est passé de un demi de un pour cent avant l'avènement des neuroleptiques (et la désinstitutionnalisation) à quatre pour cent de l'ère moderne où les neuroleptiques sont le traitement standard.

psychotropes

Les psychotropes sont la cause de la plupart des maladies mentales
Jusqu'à l’arrivée du Lithium, le trouble maniacodépressif était si rare qu’à peine une personne sur cinq à dix mille en était atteinte, et presque toutes se rétablissaient. De nos jours, un Zunien sur 20 à 50 est diagnostiqué de cela et drogué pour. C’est désormais considéré comme une affection permanente.

Les psychotropes provoquent la plupart des pathologies qu'ils devraient guérir

Les anticholestérol provoquent la démence mais sont prescrits en prévention de la démence

Avec 10 ans d’expérience derrière nous, nous avons appris qu’il ya quelque chose de spécial à propos de Tahor / Lipitor (atorvastatine). Il y a quelque chose à propos de la composition de ce médicament qui permet de se démarquer de tous les autres statines sur un point remarquable – Tahor / Lipitor semble avoir une plus grande tendance que tous les autres de causer des effets secondaires cognitifs. Si vous êtes sur Lipitor – atorvastatine – ou envisagez de démarrer sur Tahor /  Lipitor, vous devez lire mon livre – Lipitor Voleur de mémoire. Vous devez connaître la véritable héritage de Lipitor
 
Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson
 
Les statines, des médicaments anti-cholestérol, semblent prometteurs pour la prévention de la maladie d'Alzheimer, selon une étude médicale publiée lundi.
 

Une étude menée en Angleterre sur 284 patients atteints de démence montre qu'après 50 ans, un traitement par les statines diminue nettement le risque de développer une démence. Cette action est indépendante du taux de cholestérol.

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

 

Cardiologie : Les antithrombotiques provoquent des thromboses

Un hématome intracrânien sur trois serait lié à des médicaments antithrombotiques, indique une étude française, présentée aux Journées de neurologie de langue française
 
il existe une preuve clinique croissante que Xarelto peut même augmenter le risque de formation de caillots sanguins au lieu de l'empêcher, car de nombreux patients souffraient d'un œdème pulmonaire par thromboembolisme veineux. L'ISMP a découvert qu'en 2012, 356 patients ont signalé des blessures invalidantes, graves ou même létales causées par Xarelto. Près de la moitié d'entre eux (158) consistaient en événements thromboemboliques et constituaient le type d'effet secondaire prédominant signalé.

la cotisone / stéroïde / cocticostéroïde, en cas d'eczéma

C’est une question commune totalement compréhensible. Comment est ce possible que vous dites que c’est une maladie liée à la cortisone plutôt que de l’eczéma ? Le mieux que je puisse dire, c’est de passer par une explication logique, la nature même de l’eczéma est qu’il disparaît à l’adolescence dans 99% des cas. Mais pourquoi voit- on des tonnes de gens ayant de l’eczéma sévère ? ce n’est pas des eczémateux, ce sont des cas de dépendance à la cortisone. Comment peut on dire cela ? Parce que dans l’histoire même de l’eczéma, avant l‘invention des corticostéroïdes/cortisones, celui-ci part a l’adolescence
 
Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

Les effets du sevrage en cas de prescriptions contre l'eczéma

Les médicaments contre le sida provoquent le sida

LE SIDA par Sylvie Simon
 
Les médicaments du sida
« Les médicaments employés dans le traitement du SIDA sont les causes établies d’immuno-déficience. L’AZT tue aussi bien les cellules saines que les cellules malsaines. L’AZT est inutile si ce n’est pour commettre des meurtres légaux. »

 

"Avec les médicaments psychotropes, les médecins créé la maladie faussement diagnostiquée"

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

céphalée médicamenteuse : Avez-vous déjà songé que ce sont peut-être ces médicaments qui sont la source de votre malheur ?

Eh oui, il est encore là! Il vous suit partout comme un vrai chien de poche, ce fameux mal de tête. Vous vous êtes résigné à prendre quotidiennement des antidouleurs afin de pouvoir passer à travers vos journées. Avez-vous déjà songé que ce sont peut-être ces médicaments qui sont la source de votre malheur ?
 
Les céphalées par abus médicamen-teux (CAM) se caractérisent par la survenue de maux de tête quotidiens ou quasi quotidiens chez une personne utilisant de façon répétée des antimigraineux de crise ou d’autresantalgiques